• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Isère : incendie dans une usine de fabrication de plastique, de nombreux pompiers envoyés sur place

Le toit du bâtiment a été détruit par les flammes / © Bérangère Bourgeot - FTV.
Le toit du bâtiment a été détruit par les flammes / © Bérangère Bourgeot - FTV.

Les pompiers de l'Isère sont intervenus sur un important incendie dans le nord du département ce mardi 18 juin 2019. Le feu a pris dans l'entreprise Portelli qui fabrique des matières plastiques. De gros moyens ont été engagés pour éteindre le feu.

Par Yann Gonon

Un incendie s'est déclaré ce mardi 18 juin 2019 sur la commune de Cour-et-Buis, en Isère. Le feu a éclaté dans l'usine Portelli qui fabrique des matières plastiques.

Les pompiers de l'Isère ont été alertés peu après 14 heures ce mardi après-midi. Ils ont rapidement envoyé sur place de gros moyens. Une quarantaine de soldats du feu ont ainsi tout de suite été mobilisés.
 
D'importants moyens ont été dépêchés sur place pour éteindre les flammes. / © Bérangère Bourgeot - FTV.
D'importants moyens ont été dépêchés sur place pour éteindre les flammes. / © Bérangère Bourgeot - FTV.

C'est l'entreprise Portelli située sur la commune de Cour-et-Buis qui est concernée par cet incendie. "Incendie important" selon les pompiers. La préfecture de l'Isère indique de son côté que le feu concernerait une surface d'environ 1000 m2.

La société Portelli possède deux sites sur la commune et c'est celui situé dans la zone d'activité qui est concerné par l'incendie. Elle est présentée comme une spécialiste de la transformation des polyuréthanes. Selon le premier adjoint au maire de Cour-et-Buis, le feu aurait pris dans un atelier de production, l'un des trois bâtiments de la société à cet endroit.
 
L'incendie a éclaté dans un atelier. / © Bérangère Bourgeot - FTV.
L'incendie a éclaté dans un atelier. / © Bérangère Bourgeot - FTV.

Un important dégagement de fumée noire a été signalé sur place. Pour éviter tout risque, les autres entreprises de la zone d'activité ont été évacuées.

Certains témoins évoquaient plusieurs explosions. Des détonations à priori dûes aux solvants présent dans les ateliers, toujours selon l'adjoint au maire.

Aucune victime ne serait à déplorer selon la préfecture de l'Isère. Aucune personne de l'entreprise n'aurait été signalée absente.

Le feu a été maîtrisé peu après 16 heures. Un piquet de surveillance des pompiers devait être maintenu pour la nuit.

La cinquantaine d'employés de l'entreprise devrait se retrouver au chômage technique.

 

Sur le même sujet

David Kimelfeld

Les + Lus