Isère : un octogénaire disparaît sans laisser de trace, la gendarmerie lance un appel à témoins

Mohammed Hakkar, 87 ans, est porté disparu en Isère depuis mercredi. / © Gendarmerie nationale / DR
Mohammed Hakkar, 87 ans, est porté disparu en Isère depuis mercredi. / © Gendarmerie nationale / DR

Un appel à témoins a été lancé pour retrouver Mohammed Hakkar, 87 ans, disparu depuis mercredi soir. Des recherches sont en cours mais aucune trace de l'octogénaire n'a été retrouvée pour l'heure.

Par M.D.

La gendarmerie de Saint-Egrève (Isère) a ouvert une enquête après la disparition inquiétante de Mohammed Hakkar, 87 ans. L'homme a quitté son domicile, jouxtant le parc de Fiancey, mercredi 6 novembre mais n'y est pas rentré le soir-même, déclenchant d'importantes opérations de recherches. Atteint de la maladie d'Alzheimer, M. Hakkar souffre également de troubles cardiaques.

Il a l'habitude de se rendre dans le jardin familial près de son appartement et au bureau de tabac de Pont-de-Vence, indique-t-on à la compagnie de gendarmerie de Meylan, confirmant une information du Dauphiné Libéré. L'octogénaire a l'habitude de marcher et d'emprunter le transports en commun. Il aurait été aperçu par un témoin pour la dernière fois autour de 16h30 mercredi.

Les opérations de recherches se poursuivent ce jeudi matin avec l'équipe cynophile de la gendarmerie mais aucune trace du disparu n'a été retrouvée pour l'heure. Les enquêteurs lancent un appel à témoins pour orienter leurs investigations.

L'homme porte un bas de survêtement gris, des baskets blanches, une veste noire, un béret gris et une gourmette sur laquelle se trouve le numéro de téléphone du domicile. Il n'a pas de téléphone portable sur lui. Si vous avez des informations susceptibles d'aider les gendarmes, contactez la brigade de Saint-Egrève au 04.76.75.30.93 pendant les heures ouvrables ou composez le 17.
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus