En Isère, la onzième classe de Crêts-en-Belledonne va-t-elle fermer ?

© G.Lespinasse/France 3 Alpes
© G.Lespinasse/France 3 Alpes

Après les moutons, les peluches. En ce matin de rentrée à Crêts-en-Belledonne, les parents d'élèves continuent de manifester pour sauver leur onzième classe, menacée depuis le printemps dernier. 

Par Jean-Christophe Pain


Les 262 élèves qui ont fait leur rentrée ce matin à l'école Jules Ferry de Crêts-en-Belledonne seront-ils assez nombreux pour sauver la onzième classe ?

Toute la question est là. L'inspecteur d'académie doit venir compter les enfants aujourd'hui même.
 
© G.Lespinasse/France 3 Alpes
© G.Lespinasse/France 3 Alpes

Pour l'assurer de leur motivation, les parents d'élèves arboraient ce matin des tenues noires et vertes. Le noir pour le deuil, le vert pour l'espoir.

En juin, la onzième classe était considérée comme perdue. Les parents s'étaient fortement mobilisés. En amenant des moutons à l'école. En créant une chanson aussi. Elle a fait le tour des réseaux sociaux.
 

En cette rentrée, la onzième classe est comme suspendue, "en retrait éventuel". Et les effectifs sont répartis en 10 classes seulement. La classe de CE2 compte donc 29 élèves. Plusieurs classes (CE1, CM2) en accueille 28. 

C'est trop pour les parents qui dénoncent : "on est en territoire enclavé, à 40 kilomètres de Grenoble, pour autant on n'est pas considérés comme une zone rurale, ni comme une zone montagne, on est certainement pas en zone prioritaire. Nous, on n'est rien, et quand on est rien, on vous ferme une classe. Y en a ras-le-bol !"

Crêts-en-Belledonne, c'est le regroupement de Morêtel de Mailles et Saint-Pierre d'Allevard. Deux communes qui ont beaucoup investi dans l'école.

La décision de l'Education Nationale devrait être connue d'ici la fin de la semaine. Les parents l'attendent avec impatience... et détermination !
 
En Isère, la onzième classe de Crêts-en-Belledonne va-t-elle fermer ?
Intervenants : Gaëlle Laval Vice-présidente des parents d'élèves, Jean-Louis Maret Maire de Crets-en-Belledonne Reportage : G.Lespinasse, F. Ceroni, F. Bernard







 

Sur le même sujet

Le "délit de solidarité" en appel à Grenoble

Les + Lus