Isère : un garçon de 12 ans grièvement blessé dans un accident de quad à Bossieu

L'accident s'est produit dans le secteur de l'Etang du Grand Bois à Bossieu. Le jeune garçon, en état d'urgence absolue, a été héliporté pour être hospitalisé au Pôle Couple Enfant du CHU de Grenoble.

Le Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) de l'Isère a été alerté de l'accident de quad à 19h45 ce vendredi. Il s'est produit sur un chemin forestier dans le secteur de l'Etang du Grand Bois sur la commune de Bossieu. C'est un jeune garçon de 12 ans qui en a été victime.

Pas moins de 12 pompiers ont été mobilisés pour porter secours au jeune garçon. Très grièvement blessé, il a été médicalisé sur place par un médecin du Smur avant d'être conduit, par hélicoptère, au Pôle Couple Enfant du CHU Grenoble Alpes.

Des engins difficiles à piloter

Il faut savoir que la conduite d’un quad demande un temps d’adaptation et une initiation spécifique. Car même si ces engins disposent en général de protections efficaces pour assurer la sécurité du conducteur, ils restent dangereux. Dans le guide 2021 des vacances d'été, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) estime que "la conception de ces engins avec essieu arrière fixe sans différentiel rend leur maniement difficile en cas de virage, le quad ayant tendance à poursuivre sa trajectoire en ligne droite." Les risques de perte de contrôle, de chute ou de retournement du véhicule en raison de l'instabilité de l'engin sont bien réels. Il convient d’adapter sa vitesse à la nature du terrain (virages, pente, conditions d’adhérence, etc.).

Certains modèles de mini-quad sont destinés à un public très jeune (à partir de 5 ans chez certains constructeurs). Mais la législation française interdit formellement l'usage de ces engins motorisés par un mineur de moins de 14 ans si le véhicule peut dépasser la vitesse de 25 km/h. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers accident pompiers