JO 2021 : l'Iséroise Mélina Robert-Michon, ne sera pas porte-drapeaux de la délégation française à Tokyo

Mélina Robert-Michon n’a pas été désignée porte-drapeau de l'équipe de France aux prochains Jeux olympiques de Tokyo.

L’annonce a été faite, ce lundi 5 juillet, dans le JT de 20 h, sur France 2. La lanceuse de disque iséroise, Mélina Robert-Michon, ne sera pas étendard bleu, blanc, rouge aux prochains Jeux olympiques de Tokyo, qui se dérouleront du 23 juillet au 8 août.

C'est la judoka Clarisse Agbegnenou qui a été élu par des "ambassadeurs" des fédérations olympiques, et qui succédera à Teddy Riner, porte-drapeau aux JO de Rio.

Fairplay, Mélina Robert-Michon l'a félicité sur les réseaux sociaux. 


Pourtant, à 42 ans, cette star discrète de l'athlétisme et mère de deux enfants affiche un palmarès impressionnant avec notamment 35 titres de championnes de France et plusieurs médailles européennes et mondiales. 

C’est sur les terres iséroises que Mélina Robert-Michon découvre le disque à l’âge de 15 ans. Fille d’agriculteur, Mélina Robert-Michon est née à Voiron. Elle fait ses armes dans le club de Bourgoin-Jallieu, avant de partir pour Lyon faire ses études en management du sport.

Plus tard, lancée dans une carrière professionnelle de discobole, elle collectionne les records. En 2000, elle dispute ses premiers Jeux olympiques à Sidney. Passionnée et pugnace, Méline Robert-Michon ne ratera plus un seul des Jeux.


À l’âge de 37 ans, c’est l’accomplissement. Elle décroche l’argent aux Jeux de Rio, avec un lancer de disque à 66,73 mètres. Pour ses sixièmes Jeux olympiques, cet été à Tokyo, l'Iséroise, dorénavant, vise l'or. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité