Le risque d'avalanche reste marqué dans les Alpes du nord, les secours appellent à "la plus grande prudence"

Publié le Mis à jour le
Écrit par M.D.
Le risque d'avalanches est marqué à fort dans les massifs des Alpes du nord.
Le risque d'avalanches est marqué à fort dans les massifs des Alpes du nord. © DENIS CHARLET / AFP

Le risque d'avalanche est marqué à fort ce mardi dans les massifs de l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie, placés en vigilance jaune. Les secours appellent les pratiquants de la montagne à la prudence alors que plusieurs accidents se sont produits ces derniers jours.

Alors que la neige continue de tomber en montagne, plusieurs randonneurs à ski ont été pris dans des avalanches samedi et dimanche 5 décembre dans les massifs des Alpes du nord. Les secours en montagne appellent à "la plus grande prudence" dans la pratique des activités de montagne face à des conditions difficiles.

Au Mont-Saxonnex, en Haute-Savoie, un randonneur à ski a été emporté par une coulée de neige, restant bloqué une dizaine de minutes sous plus de 2 mètres de neige. Les conditions météo étant défavorables, les secours n'ont pas pu décoller en hélicoptère. Une caravane terrestre composée de gendarmes et de sapeurs-pompiers a été envoyée sur place. Les secours sont parvenus à récupérer la victime 4 heures plus tard "non sans mettre leur propre vie en danger", indiquent les sapeurs-pompiers. Le skieur s'en est sorti sain et sauf avec des blessures aux membres inférieurs.

Plusieurs accidents

Ce week-end, dans les massifs de Haute-Savoie, le risque d'avalanche était de 4/5. Les secours appellent donc les pratiquants de la montagne à savoir "renoncer ou adapter (leurs) sorties aux conditions météo". D'autant qu'un incident du même type s'est produit vendredi dans le secteur de Val Thorens (Savoie) où un skieur de randonnée a déclenché une avalanche sur son passage sous le col de Gébroulaz.

"L’affaire se termine bien, le skieur n’a pas été complètement enseveli et a pu se dégager tout seul. Heureusement car il n’était pas équipé de DVA (détecteur de victimes d'avalanches, NDLR)", alerte le PGHM de la Savoie, pointant "un exemple à ne pas suivre". Aucun accident mortel n'est pour l'instant à déplorer, mais les secours en montagne lancent un message d'alerte alors que de nouvelles chutes de neige sont annoncées en montagne.

Nombreux épisodes de neige

Ces épisodes hivernaux successifs vont apporter un "enneigement conséquent, largement excédentaire pour la période jusqu’en moyenne montagne sur l'ensemble des massifs", indique Météo France. Ce mardi 7 décembre, le risque d'avalanche est de 3/4 dans les massifs de l'Isère et de la Savoie, placés en vigilance jaune avalanche et neige-verglas. En Haute-Savoie, l'estimation du risque d'avalanches est fort (4/5) pour les massifs des Aravis, du Chablais et du Mont-Blanc.

Un nouvel épisode neigeux est annoncé dans la nuit de mardi à mercredi. Des flocons sont attendus en début de journée "au-delà de 1200 m sur les Alpes, puis les giboulées prennent le relais et la limite pluie-neige descend sur l'ensemble du massif alpin vers 500/700 m, et même plus bas dans les vallées alpines".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.