Une opération antiterroriste menée à Vienne en lien avec un possible départ en Syrie

A 6 heures du matin les hommes de la DGSI sont intervenus rue Lafayette à Vienne, Isère. D'après une source judiciaire, il s'agit de perquisitions menées dans le cadre d'une enquête préliminaire diligentée par le Parquet National Antiterroriste en lien avec une suspicion de départ en Syrie. 

L'opération antiterroriste a été menée mardi 5 janvier dans un appartement situé 22 rue Lafayette à Vienne.
L'opération antiterroriste a été menée mardi 5 janvier dans un appartement situé 22 rue Lafayette à Vienne. © Xavier Schmitt / France 3 Alpes

A 6 heures ce mardi 5 janvier, les hommes de la DGSI sont intervenus dans un appartement situé au 22 rue Lafayette, sur la commune de Vienne.

Ces perquisitions ont été menées dans le cadre d'une enquête préliminaire diligentée par le Parquet National Antiterroriste pour association de malfaiteurs en vue d'une entreprise terroriste.

Les enquêteurs soupçonnent un départ en Syrie. 

Un voisin résidant à côté de l'appartement perquisitionné a décrit une opération impressionnante avec une trentaine de voitures de la BRI, la Brigade de Recherche et d'Intervention. 

L'opération s'est achevée à 9h30. 

La procureure de la République de Vienne Audrey Quey a confirmé l'interpellation et le placement en garde à vue d'un homme âgé de 32 ans. Des armes ayant été saisies, le parquet de Vienne est concerné car il s'agit là d'une saisie incidente. 

D'après plusieurs témoins cette personne originaire de Vienne vivait avec sa compagne et plusieurs enfants. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
terrorisme faits divers