Robert King à la baguette, pour le grand concert d'ouverture du Festival Berlioz

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

C'est l'un des rares festivals de musique symphonique en France. Il attire chaque année près de 26 000 spectateurs. Le festival Berlioz s'est ouvert ce vendredi 18 août au soir à Saint-Antoine l'Abbaye. Au programme cette année : l'inspiration anglaise du compositeur isérois.

Par France 3 Alpes

"Bienvenue à tous plaisirs", c'est le titre de cette symphonie orchestrée par Robert King. Le grand chef britannique interprète deux compositeurs anglais du XVIIème siècle, Purcell et Haendel, très prisés par Hector Berlioz. Et l'accoustique de cette église fait merveille.

Robert King savoure : "c'est toujours merveilleux de jouer dans un nouveau lieu. Je suis musicien professionnel depuis quarante ans, mais découvrir un joyau, un édifice qui est comme un pur diamant, magnifique, intact, avec une sonorité fantastique, c'est un tel plaisir"


Le festival Berlioz est très "british" cette année. La maison natale du musicien raconte ses passions anglaises : Shakespeare, et son grand amour, une actrice britannique. Berlioz a effectué cinq longs séjours à Londres. C'est en effet outre-manche qu'il venait chercher la reconnaissance qu'il ne trouvait pas en France.


Reportage de Xavier Schmitt, Yves-Marie Glo, Jean-Pierre Ardito & Pierre Maillard
Ouverture du festival Berlioz
Robert King, Chef d'orchestre; Antoine Troncy, Responsable du musée départemental Hector Berlioz; Bruno Messina Directeur du Festival Berlioz. Equipe: X.Schmitt, Y.M Glo, J.P Ardito, P Maillard

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Isère : la carrière du Pont-Barrage, une future aire de grand passage pour les gens du voyage ?

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne