Une start-up grenobloise lève 4,8 millions d'euros pour commercialiser un enneigeur "révolutionnaire"

Fondée en 2017, la jeune société grenobloise Alpinov X a levé 4,8 millions d'euros pour accélérer la commercialisation de son enneigeur, le Snow X, que ses créateurs présentent comme "révolutionnaire".

Photo d'illustration en Isère.
Photo d'illustration en Isère. © MAXPPP
C'était dans les tuyaux. Les dirigeants de la jeune société grenobloise Alpinov X, Thomas Vinard, Sébastien Bur et Jérôme Girard, souhaitaient commercialiser leur générateur de neige artificielle présenté comme "révolutionnaire" d'ici la fin de l'année 2019. Leur voeu est en train d'être exaucé : la start-up a annoncé mercredi avoir levé 4,8 millions d'euros pour accélérer la commercialisation de ce produit breveté. Cet appareil, le Snow X, générateur "de froid à hautes performances" est capable de fonctionner quand la température extérieure est supérieure à zéro.
    
D'autres dispositifs de ce genre commencent à apparaître sur le marché, mais l'appareil d'Alpinov X consomme moins d'énergie, tout en réduisant de 40 % les besoins en eau, fait valoir la start-up dans un communiqué diffusé par l'un de ses principaux investisseurs. "Comme pour un réfrigérateur, les appareils qui existent utilisent des fluides frigorifiques polluants. Nous, on n'utilise que de l'eau", souligne en outre auprès de l'AFP le directeur commercial de l'entreprise Fabrice Aubouy. 
 

Deux stations testées

    
Avec ce genre d'appareils, "la saison de ski pourrait (...) être prolongée sans alourdir inutilement les consommations d'énergie et d'eau", relève-t-on. Le dispositif a été testé dans deux stations de ski françaises et Alpinov X affirme être sur le point de signer des accords avec "quatre à six autres stations" pour
la saison de ski 2020-2021.

L'appareil, qui repose sur un processus d'évapo-condensation sous vide, peut avoir d'autres applications, comme le refroidissement de centres de données informatiques ou la génération d'air froid pour les réseaux de froid urbains, assure la société créée en 2017 par trois quadragénaires rencontrés au sein d'Air liquide.
 

Plusieurs centaines de milliers d'euros

   
Chacun de ces dispositifs vaut "plusieurs centaines de milliers d'euros", selon M. Aubouy. La société va en commencer la fabrication industrielle au début de l'année prochaine dans sa commune de Veurey-Voroize, non loin de Grenoble.
    
Les 4,8 millions d'euros ont été levés en deux fois. Plusieurs investisseurs ont participé à ces tours de table, dont l'investisseur spécialiste de l'énergie durable
EIT InnoEnergy, qui a pris 15 % du capital, mais n'est pas pour autant devenu l'actionnaire principal.

Une troisième levée de fonds est en préparation pour accompagner cette montée en puissance industrielle. "Nous sommes plutôt confiants de faire un beau score", a ajouté M. Aubouy. Alpinov X est accompagné dans ses projets par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe).
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
neige météo stations de ski économie tourisme innovation sorties et loisirs