• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

VIDÉO. Isère : ils construisent un cheval de Troie de 6 mètres de haut pour le Festival Berlioz

Un cheval de Troies de six mètres de haut a été construit pour marquer l'ouverture du festival Berlioz. / © Damien Borrelly / France 3 Alpes
Un cheval de Troies de six mètres de haut a été construit pour marquer l'ouverture du festival Berlioz. / © Damien Borrelly / France 3 Alpes

Le Festival Berlioz qui s'ouvre samedi 17 août en Isère rend hommage au 150e anniversaire de la mort du compositeur. L'un des temps forts sera la représentation de la Prise de Troie par l'opéra les Troyens. Un chantier de construction participatif a été entrepris.

Par M.D. avec Isabelle Colbrant

Le symbole est important, il s'agit de construire à l'identique le cheval qui va entrer dans Troie, permettre aux Grecs de délivrer la belle Hélène et de gagner la fameuse guerre. Pour son édition 2019, le Festival Berlioz a vu les choses en grand, à l'image du cheval de bois géant qui va déambuler dans les rues de La Côte-Saint-André et marquer l'ouverture officielle des festivités.

"Je voulais absolument faire participer La Côte Saint-André à ce chantier, que le public puisse se dire : « Ce cheval est un petit peu à moi ,j'y ai apporté ma contribution », explique Bruno Messina, le directeur du festival. Il y a, ici, tout le mois d'août, un chantier participatif encadré par des professionnels, des bénévoles, des amateurs, tous ceux qui ont envie de mettre leur petite pièce au cheval de Troie."

 

"Berlioz a inventé le spectaculaire"


Une belle aventure, pour les bénévoles, que ces semaines passées à recréer à l'identique un cheval dont la mythologie nous a laissé l'empreinte profonde. Sa reproduction a été l'affaire de nombreux corps de métier : "Au début c'est un croquis qui en amène un autre. L'aspect techique vient au bout d'un moment, évidemment, parce-que derrière le dessin, il y a aussi la réalisation : six mètres de haut, c'est pas rien, note François Gourgues, dessinateur et concepteur du cheval. Par exemple, il faut faire un cou articulé pour passer sous les fils de téléphone, il y a forcément une notion technique qui apparaît."
 

Ce cheval entreprendra, dimanche 18 août, sa lente déambulation dans les rues du village natal du légendaire compositeur qu'était Hector Berlioz : "Il a inventé les festivals, la spacialisation, les concerts rock, énumère Bruno Messina. C'est quelqu'un qui invente le spectaculaire, qui invente déjà Hollywood avant Hollywood avec la dimension de ses opéras. Roméo et Juliette, cette histoire des Troyens, la Symphonie Fantastique : Berlioz est un tel novateur qu'on voulait faire une grande fête autour de 150 ans de sa disparition."

Leur rêve fou se concrétisera dimanche 25 août avec la representation de la Prise de Troie, de l'opéra les Troyens, qui sera donnée par l'orchestre-académie du festival, le Jeune orchestre européen, dirigé par François-Xavier Roth. Et il faudra attendre l'édition 2020 du festival pour en voir la seconde partie, les Troyens à Carthage. L'un des nombreux temps forts dont le programme complet est à retrouver sur le site du festival.
 
Isère : ils construisent un cheval de Troie de 6 mètres de haut pour le Festival Berlioz

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Archives : les 20 ans du classement du Vieux-Lyon

Les + Lus