VIDEO. Isère : l'histoire étonnante de la statue de la Liberté miniature de Roybon

Depuis des années, Gilbert Bret se passionne pour la statue de la Liberté de Roybon en Isère, petite sœur presque identique à l'originale qui trône à l'entrée du port de New-York. Il raconte l'épopée de cette copie presque conforme dans son livre "Le don de Bartholdi".

Elle trône au milieu d'un paisible village isérois, la statue de la Liberté de Roybon. Selon l'angle d'approche, c'est à s'y méprendre. On se croirait presque à l'approche du port de New-York, les yeux levés vers ce symbole d'un nouveau monde.

Enfant du pays, Gilbert Bret a depuis toujours succombé à son charme. Pour lui, c'est sûr, c'est la plus belle et la fidèle des reproductions de la grande sœur américaine : "C'est la copie conforme, nous explique-t-il, notamment la flamme qui est rigoureusement identique. Une statue à l'échelle 1/16e offerte par le sculpteur alsacien Bartholdi lui-même à son ami le sénateur isérois Henri Saint-Romme.

Pendant des décennies, Gabriel fait des recherches, amasse les documents, remue ciel et terre pour retrouver la preuve de ce don. Une histoire qui, dans les années 1980, touche beaucoup de monde. A tel point qu'une radio libre casse sa tirelire pour lui offrir un voyage à New-York, histoire de pouvoir admirer en vrai le mythe.

Sa voix tremble encore d'émotion : "On se croirait sur un bateau en 1886 quand, au milieu de la pénombre et de la brume, on découvre la silhouette de la géante. Là, on en prend plein les mirettes."

La somme de tous les travaux de Gilbert est devenu un livre : Le don de Bartholdi. Et puis notre homme nous confie aussi qu'il serait temps de redonner à la belle son lustre d'antan. Une souscription est lancée pour financer ces travaux de réhabilitation.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture histoire tourisme art