Cet article date de plus de 3 ans

Jazz à Vienne : Youssou N'Dour, Morcheeba, Ron Carter, Avishai Cohen, Magma... pour le festival 2018

La 38e édition du festival Jazz à Vienne se tiendra du 28 juin au 13 juillet dans le théâtre antique de la ville du Nord-Isère. Au programme : des artistes de légende, des stars et la nouvelle génération.
L'édition 2018 de Jazz à Vienne réunit la crème du jazz et la nouvelle génération d'artistes.
L'édition 2018 de Jazz à Vienne réunit la crème du jazz et la nouvelle génération d'artistes. © PHILIPPE MERLE / AFP
Ron Carter, Avishai Cohen, Rhoda Scott, Youssou N'Dour ou Morcheeba: la 38e édition de Jazz à Vienne, du 28 juin au 13 juillet, réunira des figures légendaires, des stars internationales et le meilleur de la nouvelle génération.



215.000 festivaliers en 2017

En 2017, Vienne avait accueilli 215.000 festivaliers. Cette année, le public pourra applaudir sur les quatre scènes principales, dont celle grandiose du théâtre antique, 250 concerts et un millier d'artistes trouvant racine dans le jazz. Vienne promeut un jazz "métissé et engagé", soulignent les organisateurs. Ouvert au blues, au hip hop, à la pop et au rock. Ainsi, le festival accueillera le 2 juillet l'un des guitaristes rock les plus renommés, le Britannique Jeff Beck.


Fan de pop autant que de Bach et de Charlie Parker, selon ses dires, le célèbre contrebassiste, compositeur et interprète israélien Avishai Cohen se produira quant à lui le 5 juillet. Les festivaliers pourront aussi savourer début juillet les concerts de deux mythiques figures du jazz - et jeunes octogénaires - le contrebassiste américain Ron Carter et sa compatriote Rhoda Scott, "l'organiste aux pieds nus".


Trip-hop, blues et rap

Vienne fêtera également le retour des maîtres du trip-hop anglais, Morcheeba (les frères Paul et Ross Godfrey et la chanteuse Skye Edwards), dont le nouvel album "Blaze away" est attendu en juin. Se produiront également les chanteuses Imany ou Selah Sue. La nouvelle génération sera aussi de la fête avec le trompettiste américain Ambrose Akinmusire, le trio de Brooklyn Moon Hooch, Sofiane Saïdi et Mazalda, le pianiste Gauthier Toux ou encore la guitariste et chanteuse de blues britannique Joanne Shaw Taylor.


Côté hip hop, une soirée exceptionnelle attend les passionnés avec la révélation de la Nouvelle Orléans Tank & The Bangas ou le groupe de rap Black Star. L'Afrique ne sera pas en reste avec les stars internationales Youssou N'Dour et Rokia Traoré mais aussi Mulatu Astatke et son envoûtant groove éthiopien.

Enfin, deux projets symphoniques allieront jazz et musique classique: une célébration de la Reine de Saba par Ibrahim Maalouf et Angélique Kidjo, avec l'Orchestre de Savoie. Et un hommage à Nat King Cole par Gregory Porter, avec l'Orchestre national de Lyon. Le programme du festival est accessible sur le site www.jazzavienne.com.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique jazz à vienne