La journée européenne de l'insuffisance cardiaque vue de Grenoble

A quelques jours de la journée européenne de l'insuffisance cardiaque vendredi 17 mai, gros plan sur une maladie qui touche près d'un million de personnes en France et qui se traite notamment au CHU de Grenoble.

Tous les mois depuis 2 ans, Nicole passe une journée marathon de tests au CHU de Grenoble
Tous les mois depuis 2 ans, Nicole passe une journée marathon de tests au CHU de Grenoble
Reportage. L'insuffisance cardiaque est une maladie chronique due à la faiblesse de la pompe cardiaque.Le coeur ne pompe pas correctement le sang, et ne peut pas fonctionner normalement. On n'en guérit pas, mais de nombreux traitements en revanche existent et se sont développés ces 15 dernières années et permettent à une grande majorité de patients de poursuivre une vie active. C'est le cas de Nicole, atteinte depuis plusieurs années. Chaque mois, depuis 2 ans, elle se rend au CHU du Grenoble pour une journée complète de tests.

durée de la vidéo: 02 min 36
En cardiologie au CHU de Grenoble

Nicole pédale afin de vérifier l'évolution de sa capacité cardiaque. Test physique, échographie et prise de sang, c'est tous les mois une journée marathon. Mais le coeur de Nicole va un peu mieux, grâce au travail de tout le personnel soignant. Au delà des soins médicaux, chaque patient reçoit une attention particulière. La diététique est également un élément essentiel du processus de soins. Enfin, autrefois contre-indiquée dans l'insuffisance cardiaque, l'activité physique est devenue aujourd'hui un des piliers de la prise en charge du patient.

La Société Européenne de Cardiologie et l'Association pour l'Insuffisance Cardiaque viennent de développer un site d'information très vivant et très complet avec des animations et des conseils pratiques pour les patients, les familles et le personnel soignant.



L'insuffisance cardiaque en chiffres en Europe
3,6 millions de patients diagnostiqués
2% des dépenses de santé dans les pays occidentaux
10% des patients hospitalisés
Des séjours d’hospitalisation qui excède 10 jours.
20% de réhospitalisation dans les six mois
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé