La ligne Montluçon-Paris bientôt gérée par la région Centre-Val de Loire

Publié le Mis à jour le
durée de la vidéo: 01 min 40
La ligne Paris-Montluçon bientôt gérée par la région Centre-Val de Loire ©France 3 Auvergne

Au 1er janvier 2018, la ligne ferroviaire Montluçon-Paris sera gérée par la région Centre-Val de Loire. Les trains d'équilibre du territoire (TET) qui parcourent cette ligne à caractère national, seront remplacés par des TER. Inquiétude et colère à Montluçon.

Paris-Montluçon, via Bourges, est l'une des trois lignes ferroviaires à caractère national qui doivent être reprises par la région Centre-Val de Loire le 1er janvier 2018.

Cette ligne voit aujourd’hui défiler quatre aller-retour quotidiens, mais avec des temps de parcours rallongés à cause d'une électrification partielle et de voies en mauvais état.

L'accord signé avec l'État prévoit la livraison de trois nouvelles rames, mais inquiète plus qu'il ne rassure. « Cette décision ne va en rien arranger ce qui existait auparavant, signale Daniel Coffin, secrétaire de l'association d'usagers Codérail. On nous met un nouveau matériel qui ne pourra pas rouler au maximum de sa capacité. On nous met des gestionnaires seulement préoccupés par leurs territoires et qui n’iront pas au-delà des limites administratives ».

Une décision qui éloigne Montluçon de la grande vitesse

Même sentiment du côté des élus montluçonnais. Le maire de la ville ne décolère pas et dénonce cet accord sur la forme et sur le fond. Cet accord prévoit notamment que la subvention d'équilibre versées pour ces trains soit progressivement réduite jusqu'à 50 %, puis maintenue.

Cet accord, pour l’élu des Républicains, « c’est renvoyer sur la région le coût des travaux qui n’ont pas été réalisés pendant des décennies, » tempête Daniel Dugléry. Il ajoute: « Deuxièmement, c’est renvoyer aux calendes grecques l’électrification de la ligne Montluçon-Bourges. Dernier point, ça nous éloigne encore un peu plus de la grande vite ferroviaire. » L'élu précise ne pas avoir pris part aux discussions.

Des élus et des associations qui n'entendent pas en rester-là. Ils envisagent des actions pour que la ligne Paris-Montluçon via Bourges reste dans le giron de l'État.

La SNCF prévient ses usagers que le tronçon Vierzon-Montluçon sera l'objet de travaux au mois de janvier? Retrouvez ces informations sur le document téléchargeable joint à l'article ci-dessous.

Travaux janvier 2017 Vierzon-Bourges-Montluçon