Marlhes (Loire) : L'homme retranché dans une salle des fêtes condamné à 3 mois de prison avec sursis

Marhles (Loire) : un homme armé retranché dans une salle des fêtes. Un large de périmètre de sécurité de 2 km a été installé par les gendarmes - 23/9/19 / © F.Bouyablane
Marhles (Loire) : un homme armé retranché dans une salle des fêtes. Un large de périmètre de sécurité de 2 km a été installé par les gendarmes - 23/9/19 / © F.Bouyablane

L'homme de 46 ans était enfermé dans une salle des fêtes de Marlhes, lundi 23 septembre, avec des bouteilles de gaz qu'il menbaçait de faire exploser. Il a été interpellé et placé en garde à vue. Jugé en comparution immédiate, il a été condamné à trois mois de prison avec sursis.

Par Bérengère Bourgeot

Toute la journée du lundi 23 septembre, famille, négociateurs et forces de l'ordre ont tenté de raisonner l'homme retranché dans une salle des fêtes à Marlhes, un village du sud de la Loire. En vain. En fin d'après-midi, l'artisan de 46 ans a finalement été interpellé puis placé en garde à vue.

Jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne, il a été condamné à trois mois de prison avec sursis selon nos confrères du Progrès. Déjà connu des services de police, il sera jugé en janvier pour violences conjugales.

Lundi 23 septembre, l'homme était en possession de bouteilles de gaz et menaçait de se suicider en faisant tout exploser, mettant en avant sa relation conjugale tumultueuse.
Les pompiers et une cinquantaine de gendarmes étaient sur place depuis 9h. 

Un périmètre de sécurité de 700 mètres autour de la salle des fêtes avait été mis en place. Des habitations et un établissement pour personnes âgées ont été évacués. En tout plus de 300 personnes avaient été déplacées.

 

Sur le même sujet

Un exemple de start-up en Auvergne

Les + Lus