Burdignes : "Un village dans le vent" ou l'image d'une ruralité heureuse

Burdignes, une petite commune de 350 habitants dans la Loire, a su préserver son esprit village, sa classe unique, sa compagnie de théâtre et sa joie de vivre "Un village dans le vent", c'est toute histoire d'une ruralité heureuse, racontée par un documentaire de Jean-Louis Gonterre.           

Un village à l'esprit si particulier, où il fait encore bon vivre. A Burdignes, "on aime ce que l'on fait et on fait ce que l'on aime", telle pourrait être la devise de cette petite commune de la Loire, aux confins de l'Ardèche et de la Haute Loire . Ici,dans le parc naturel du Pilat, les générations se succèdent sans céder à la morosité du moment.   

Comment ce village a-t-il réussi à préserver son âme ? C'est toute  l'histoire de ce documentaire réalisé par Jean-Louis Gonterre .  Invité du 12/13, le réalisateur justifie son choix :  "J'ai rencontré des gens tellement merveilleux !".

Les habitants se racontent dans le film. Le village s'est organisé très tôt autour du "vivre ensemble" pour produire, transformer et vendre localement. La culture a rapproché les gens. Le village a son groupe vocal et sa propre compagnie de théâtre amateur.  Elle dispose depuis 1942 d'une classe unique où les grands aident les petits. Un climat d'entr'aide et de solidarité qui fait partie de l'ADN de la communauté .

C'est tout cela que dépeint le film de Jean-Louis Gonterre à travers les témoignages de ses habitants, entrecoupés de scènes de la vie du village. Une ruralité assumée et dans laquelle Burdignes s'épanouit à son rythme, dans une forme de ruralité heureuse, loin de la frénésie urbaine et de la mondialisation.       


                         





 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité