Déception. La remontée directe en Ligue 1 tant attendue par le peuple vert n'aura pas lieu. QRM a mis deux buts contre le cours du jeu, l'ASSE un seul sur pénalty. Angers est en Ligue 1.

Une première mi-temps très riche en actions stéphanoises : de l'audace, de nombreux tirs mais peu de situations cadrées. Dans un stade tout acquis à la cause verte, d'autant que les ultras de Quevilly ont boycotté leur tribune pendant la première demi-heure, les hommes d'Olivier Dall'Oglio n'ont pas trouvé de solution face à la pire défense de ligue 2.

Une mi-temps clairement dominée par les Verts

Pourtant, les supporters y ont cru à la 29 eme minute lorsque Irvin Cardona à la limite du hors-jeu élimine le gardien, mais du coup se décale un peu trop et pousse la balle du plat du pied. Manque de vitesse, la défense normande intercepte in extremis.

Même chose deux minutes plus tard lorsque le portier normand Benjamin Leroy arrête un tir d'Ibrahim Cissoko, alors que du côté d'Angers, c'est toujours 0 à 0 contre Dunkerque. Les Verts doivent plus que jamais marquer. Comme pourrait dire Artus, il ne manque qu'un p'tit truc en plus, le dernier geste.

Des grosses situations, mais rien d'abouti

À Saint-Etienne, où la pluie a décidé de s'inviter avec insistance, les fans se regroupent dans les bars. On espère, on espère. À Angers, il y a un coup franc à venir pour le SCO. Suspense.

Rien finalement chez les Angevins, et Cissoko harangue la foule verte en terre normande. En vain. 45 mn de jeu, une période dominée par les Stéphanois et un 0 à 0 qui ne les arrange pas. Consolation, c'est la même chose à Angers au stage Raymond Kopa. On y croit, comme Jeanne, rencontrée par Emilie Méchenin.

durée de la vidéo : 00h00mn21s
Jeanne, supportrice verte à la mi-temps depuis Saint-Etienne. ©Emilie Méchenin, FTV

Des fumigènes avant la reprise

La reprise de la deuxième mi-temps a été un tantinet temporisée. La faute à des fumigènes et des jets de papier toilette, mais en dehors du temps de jeu. 5 minutes qui pourraient faire la différence si Angers clôt son match sur un résultat nul. Les Stéphanois auraient 5 minutes de décalage qui pourraient faire la différence. 

Chaud le SCO

Pourtant à la reprise du côté d'Angers, le SCO se montre de plus en plus dangereux face à Dunkerque. Ça ne ferait pas du tout les affaires des Verts.

Au stade Robert-Diochon, les joueurs de Dall'Oglio remettent la pression. Mais à 57 minutes de jeu, rien n'y fait. Les gants de Benjamin Leroy, le portier normand chauffent décidément beaucoup. Action après action. 

QRM ouvre le score

Après une première alerte, les Normands vont finalement marquer à la 64 eme minute suite à un corner mal dégagé par les Verts. Étienne Green le portier stéphanois n'est pas sorti et Sambou Soumano en profite : 1 à 0 pour QRM. Ligue 2 toujours pour l'ASSE : seule solution deux buts à inscrire pour doubler Angers toujours tenu en échec par Dunkerque. 

Du côté des supporters stéphanois, après 70 minutes de jeu, c'est le désespoir ou presque.

L'ASSE n'y arrive décidément pas 

Les corners s'enchaînent du côté des Verts, en vain. Le coach Dall'Oglio opte pour un double changement afin de susciter la révolte. Un ballon dans les gants de Leroy, une barre. Incroyable de voir une telle domination si peu récompensée.

Pourtant à la 77eme, la tête au deuxième poteau d'Ibrahim Cissoko aurait pu faire la différence, mais c'était sans compter Benjamin Leroy qui a sauvé le ballon sur la ligne, énorme gardien normand. 

2eme but de Coulibaly pour QRM, c'est fini ou presque pour la remontée directe

Et la 81eme minute de jeu est synonyme de douche froide, encore, avec le deuxième but normand.   Une tête décroisée de Coulibaly qui laisse Green complètement interdit. Il faudrait désormais 3 buts pour la remontée directe. 

Un pénalty pour Cissoko, 2 à 1

88eme minute de jeu, une faute est commise sur Cissiko dans la surface. Il se fait justice sous les vivas des Stéphanois à la maison. 2 à 1. Avec 6 minutes de temps additionnel, les Stéphanois peuvent rêver, encore un peu, à la remontée directe. 

durée de la vidéo : 00h00mn23s
Vivas à Sainté pour le pénalty de Cissoko ©Emilie Méchenin, FTV

À Angers, le match est fini. Un match nul 0 à 0 qui suffit pour l'heure à la remontée du SCO en L1, à moins que ... il reste 3 minutes 30.

C'est fini. Angers, bien que tenu en échec par Dunkerque monte en Ligue 1. Saint-Étienne va jouer les barrages. A l'annonce de cette perspective, des supporters verts quittent les bars. D'autres veulent encore y croire. Rendez-vous dans une semaine.   

  

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité