Loire : la piste criminelle privilégiée après un incendie à Saint-Jean-Bonnefonds

Sur place, les pompiers et les enquêteurs ont identifié 3 départs de feu, accréditant la piste criminelle. / © Pierre Rouanet / Maxppp
Sur place, les pompiers et les enquêteurs ont identifié 3 départs de feu, accréditant la piste criminelle. / © Pierre Rouanet / Maxppp

L'entreprise Eurovia de Saint-Jean-Bonnefonds, dans la Loire, a été touchée par un incendie dans la nuit de lundi 13 à ce mardi 14 mai. La piste criminelle est privilégiée par les enquêteurs.

Par Mathieu Boudet

Un incendie s'est déclaré, peu après 2h30 cette nuit de lundi 13 à mardi 14 mai, au sein de la société Eurovia à Saint-Jean-Bonnefonds, près de Saint-Etienne dans la Loire.

 

Plus d'un million d'euros de dégâts


4 poids-lourds, 2 pelles mécaniques et plusieurs véhicules légers ont été brûlés. Les secours ont été appelés à 2h45, et ont mobilisé 4 casernes aux alentours pour l'intervention. Sur place, une vingtaine de pompiers a pu limiter la propagation du feu aux bâtiments administratifs de l'entreprise de voierie. Pour Eurovia, les dégâts dépassent un million d'euros de préjudice.

 

3 départs de feu


Sur place, la police et les pompiers ont constaté plusieurs départs de feu distincts sur le site, conduisant les enquêteurs à privilégier la piste criminelle. Une enquête a été ouverte par la sûreté départementale pour "incendie d'origine criminelle". Les investigations sont en cours. Contactée, l'entreprise n'a pas souhaité s'exprimer. Selon nos confrères du Progrès,  des mesures de chômage technique seraient à prévoir pour certains salariés.

 

Sur le même sujet

Gérard Collomb sur la candidature à la Métropole de David Kimelfeld

Les + Lus