Loire : un policier affecté dans l'Essonne retrouvé mort, la piste du suicide privilégiée

Publié le
Écrit par Fr. 3 Rhône-Alpes
Le corps d'un policier a été découvert dans la Loire, près de Saint-Romain-la-Motte mercredi 26 mai. La piste du suicide est privilégiée par les enquêteurs. Photo d'archives.
Le corps d'un policier a été découvert dans la Loire, près de Saint-Romain-la-Motte mercredi 26 mai. La piste du suicide est privilégiée par les enquêteurs. Photo d'archives. © T. Samson / AFP

Selon le parquet de Roanne le corps d'un policier a été retrouvé mercredi 26 mai près de Saint-Romain-la-Motte (Loire). La piste du suicide est privilégiée. Une autopsie doit être pratiquée vendredi. Il aurait laissé une lettre manuscrite.

Selon nos informations le corps d'un policier a été découvert par un automobiliste mercredi 26 mai vers 18h30 près de Saint-Romain-la-Motte (Loire). Le témoin était intrigué de trouver une voiture avec des traces de sang. Alertés, les gendarmes ont ensuite retrouvé le corps sans vie du policier.

Une autopsie doit avoir lieu ce vendredi. La gendarmerie de Roanne a été chargée de l'enquête. L'épouse de la victime avait signalé son absence.

La police nationale de l'Essonne a confirmé l'information sur twitter dans la journée, avec ce message : "C’est avec une grande tristesse que nous avons appris hier soir la disparition de notre collègue Stéphane P. La D.D.S.P. exprime ses très sincères condoléances et sa profonde sympathie auprès de sa famille, de ses amis et collègues".

Selon le parquet, le policier avait été muté il y a un mois dans l'Essonne pour un nouveau poste. Il aurait laissé une lettre, mais le contenu de celle-ci n'a pas été communiqué.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.