Oscar Garcia s'en va et c'est maintenant officialisé par l'ASSE

© Charly Triballeau
© Charly Triballeau

L' AS St Etienne a officialisé mercredi le départ de son entraîneur, qui démissionne seulement cinq mois après son arrivée chez les Verts. C'est Julien Sablé, le directeur du centre de formation qui prend en charge l'entraînement de l'équipe.        

Par Ph. Bette avec l'AFP et Tweeter

La correction subie par les Verts (0-5) sur leur propre terrain lors du derby contre l'OL début novembre a catalysé les tensions. Les supporters stéphanois n'avaient pas pardonné l'humiliation de la défaite et avaient renvoyé les dirigeants du club et les joueurs dos à dos .  

Oscar Garcia avait aussi une vision différente du club et ne disposait pas de la marge de manoeuvre nécessaire dans la politique de recrutement des joueurs. La défaite du derby a précipité la rupture entre le club et l'entraîneur.        

Ce contenu n'est plus disponible

"L'accord conclu ne comporte aucune indemnité de départ et Oscar Garcia n'a pas voulu être rémunéré au-delà de son dernier jour de travail", souligne le club dans un communiqué, ajoutant que Julien Sablé, directeur du centre de formation et ancien capitaine des Verts, prenait désormais en charge l'entraînement de l'équipe. Il a d'ailleurs dirigé une séance d'entreanement mercredi après-midi.

Ce contenu n'est plus disponible

 
Garcia, 44 ans, a initialement signé en juin un contrat de deux ans pour succéder à Christophe Galtier qui a dirigé l'équipe stéphanoise de décembre 2009 à juin 2017. Il arrivait d'Autriche, où il avait gagné deux fois le Championnat lors de son passage au Red Bull Salzbourg (décembre 2015-2017). 

Son bilan à la tête de l'ASSE en Ligue 1 est de cinq victoires, trois nuls et quatre défaites, la dernière face à Lyon (5-0) en Championnat. Il est assorti d'une élimination précoce en Coupe de la Ligue, dès les 16es de finale, à Strasbourg 1-1 (5-4 aux tirs au but).

"Oscar Garcia a exprimé le souhait de quitter l'AS Saint-Etienne. Les deux parties ont trouvé un accord à l'amiable pour cesser leur collaboration. Les discussions se sont déroulées dans un climat serein", a assuré la direction de l'ASSE, précisant que les contrats des entraîneurs adjoints, Ruben Martinez, Enrique Sanz et Antonio Puche, étaient également été résiliés.

L'analyse de Jean-Paul Savart :
  

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus