Respect du couvre-feu et des règles sanitaires, les forces de l'ordre veillent à Saint-Etienne

Mardi 13 avril 2021, une opération de contrôle s'est déroulée dans le centre de Saint-Etienne, aux abords de l'hôtel de ville et de la place Jean Jaurès. Plusieurs dizaines de policiers ont été mobilisés pour veiller au respect du couvre-feu et des règles sanitaires. L'opération a débuté à 19h.

Opération de contrôle à Saint-Etienne : respect des règles sanitaires et du couvre-feu (13/4/21)
Opération de contrôle à Saint-Etienne : respect des règles sanitaires et du couvre-feu (13/4/21) © France tv

"L'objectif de ce type d'opération est de faire respecter les règles sanitaires. On est toujours dans une période compliquée, la pandémie est toujours là, le virus est toujours très présent, la région et la ville de Saint-Etienne sont bien touchées", explique le Commandant Claude Lara, responsable de l'Unité d'ordre public et de soutien DDSP 42 (Direction Départementale de la Sécurité Publique). "Tous les jours il faut rappeler le respect du confinement, le respect du couvre-feu". Et il ajoute : "dès 19h, on se rend compte qu'il y a encore un nombre important de personnes qui transitent".

►Malgré la crise sanitaire et le couvre-feu, la délinquance ne s'arrête pas 

Mardi soir, lors de cette opération coup de poing, les policiers stéphanois ont verbalisé et même interpellé plusieurs individus pour détention de stupéfiants. "Les trafiquants ont besoin de braver ce couvre-feu pour pouvoir vendre leurs produits ou les acheter. Et on est là aussi pour ça". explique le Commandant Lara.

La délinquance ne s'arrête pas au couvre-feu. On est là, à la fois pour le respect des règles sanitaires mais aussi pour la lutte contre les stupéfiants ....

Commandant Claude Lara

►Une heure et demi de contrôle dans l'hyper-centre de Saint-Etienne

Contrôles routiers ou patrouilles pédestres, les policiers se sont concentrés dans l'hyper-centre de Saint-Etienne entre 19h et 20h30. Huit équipages ont été déployés, plus d'une trentaine de policiers pour cette opération coup de poing. Et les autorités préviennent : les contrôles sont réguliers et sont amenés à se répéter. "On contrôle régulièrement, à la fois les attestations de déplacement, le couvre-feu et le port du masque", énumère l'officier. Les policiers ne cachent pas avoir effectué des verbalisations, également pour rassemblement de plus de six personnes.

Pour non-respect de ces règles sanitaires, les contrevenants s'exposent à 135 euros d'amende. Il s'agit d'une contravention de 4e classe. En conclusion, il faut bien penser à se munir de son attestation et avoir un motif valable pour se trouver sur la voie publique au-delà de 19h.

Le couvre-feu à Saint-Etienne (comme partout en France) : à partir de 19h
Le couvre-feu à Saint-Etienne (comme partout en France) : à partir de 19h © France tv

Au final mardi soir, dans l'hyper-centre de Saint-Etienne, les forces de l'ordre ont verbalisé plusieurs dizaines de personnes. Une centaine d'autres personnes contrôlées étaient en règle. Dès la nuit tombée, les rues se sont vidées, le va-et-vient des livreurs a pu commencer.  
 

Selon les derniers chiffres régionaux de Santé Publique France, le taux d'incidence continue d'augmenter dans la Loire avec un taux de 460 pour 100.000 habitants au 8 avril dernier. C'est le département le plus touché après le Rhône (550/100 000). En semaine 13, les taux d’hospitalisation pour 100.000 habitants étaient les plus élevés dans la Loire (31,9 hospitalisations pour COVID-19 pour 100 000 habitants), dans le Rhône (29,9) et en Isère (22,9).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité covid-19 confinement