Terrenoire et Bernard Lavilliers chantent Saint-Etienne, leur ville de coeur

Le groupe stéphanois Terrenoire et Bernard Lavilliers raconte leur ville, Saint-Etienne, dans une nouveau morceau intitulé co-écrit à 6 mains «Je tiens d'elle».

Que se passe-t-il quand un Stéphanois rencontre d'autres Stéphanois ? Très vite, ils parlent de leur ville. La rencontre entre le groupe Terrenoire et Bernard Lavilliers ne fait pas exception. Ils en ont tellement bien parlé qu'une chanson est née de cette rencontre artistique. "Je tiens d'elle". 

Je tiens d'elle
Ma Saint Étienne
Plus brave que belle
Plus frère que fière
Plus fière que celles
Qui ont pas souffert

C'est Bernard Lavilliers qui est à l'origine de cette rencontre. Son directeur artistique a ensuite organisé la rencontre. Au fil de la conversation, Les trois compères se sont même rendu compte que le grand-père des deux plus jeunes  avait travaillé  brièvement avec Bernard Lavillers et, un peu plus longtemps, avec son père. 

"On s'est retrouvé plusieurs jours dans notre studio et on a coécrit la chanson. C’était très fluide" 

raconte Raphaël.

Deux visions pour une même ville. Une confrontation de visions d'artistes de différentes générations. Un souvenir pour Bernard Lavilliers qui date des années 50-60 et une vision contemporaine pour le jeune groupe. "C'était mettre en parallèle des ambiances très différentes entre une ville qui a un passif industriel et une activité énorme fut-il un temps et plutôt nous, de notre génération qui avons vu une ville, petit à petit, un peu dégringoler et là qui se reprend et qui s'ouvre... C'est merveilleux de parler des différents paradigmes qu'a connu cette ville" renchérit Théo.

Je suis noire,
Je suis belle
Je suis fumée poussière
Vacarme assourdissant
Mais ça c'était avant

Et si depuis 2018, le duo stéphanois s'est exporté pour vivre de sa musique, la vie parisienne n'efface pas Saint-Etienne. "On s'appelle Terrenoire, le lien est inscrit dans notre nom, dans notre quartier. On est des Stéphanois, on le sera toujours".

Il faudra que je parte
Le tramway du désir à 5 heures du matin
Les paupières mis closes
La musique sur pause
Les mains calaminées
Et les rêves en sursis
La guitare si lointaine

Théo et Raphael ont sorti leur premier album Forces contraires à l'été 2020. Une date importante dans une année importante qui a vu émerger d'autres talents ligériens comme Fils Cara et Zed Yun Pavarotti ce qui fait qu'on parle désormais de la nouvelle scène stéphanoise.
Terrenoire est en tournée cet automne et se produit au Fil samedi 20 novembre. Un retour sur leurs terres, dans une salle qu'ils connaissent bien. 

durée de la vidéo: 02 min 15
Le groupe stéphanois Terrenoire et Bernard Lavilliers chantent «Je tiens d'elle». ©FTV / Terrenoire / B. Lavilliers

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture