Weiss lance sa collection d'hiver

La maison stéphanoise brave la douceur et lance sa collection d'hiver. De la haute-couture qui flirte avec les années folles. Face aux noirs mendiants et rouge baisers, une rivale n'en tient pas moins le haut du panier depuis des années.

Petite devinette : qu'est ce qui mesure 6 cm et pèse 5 grammes tout mouillé ? Pas le pompon du bonnet du père Noël, ni autre chose d'ailleurs... Non, c'est l'orangette ! Ce petit et savoureux mélange à base d'orange confite et de chocolat noir. une recette qui depuis des lunes est venue d'Ardèche. Et dans ce domaine, la maison Weiss adore faire du sur-mesure avec de l'ancien qui séduit toujours les amateurs de 7 à 77 ans. 
Les gourmands l'aiment pour un tas de raisons avouables ou pas... Le plaisir du palais en est le dénominateur commun. Mais pour certains, l'orangette évoque des souvenirs, chez des grands-mères qui n'hésitaient pas les faire elles-mêmes. Goût rappelant l'enfance, légèreté, mariage des saveurs : on craque. Les Français en consomment moyenne plus d'un kilo par famille. Chez Weiss, un acheteur sur deux demandent des... orangettes !

Dégustation visuelle signée Claire Exbrayat :

©France3 Rhône-Alpes



les orangettes sont la coqueluche du chocolatier.