Le loto du patrimoine est un coup de projecteur pour les sites Drôme-ardéchois

La ferme de Clastres à Sainte-Eulalie en Ardèche / © Nicolas Ferro
La ferme de Clastres à Sainte-Eulalie en Ardèche / © Nicolas Ferro

La première édition du loto du patrimoine a retenu cinq sites en Drôme-Ardèche. Au final, ils ont récolté 170 000 euros. La médiatisation liée à la mission Stéphane Bern a permis de générer de nombreux fonds.  

Par Nicolas Ferro

La ferme de Clastres à Saint-Eulalie en Ardèche a obtenu la somme de 9 000 euros grâce au  loto du patrimoine. Cette mise en lumière du bâtiment devrait permettre de générer 40 000 euros de subventions supplémentaires pour sa restauration. Il reste encore à trouver 100 000 euros pour boucler le projet final. Celui-ci prévoit une exposition retraçant l'histoire de cet habitat si particulier et un jardin botanique situé juste à côté.

La ferme de Clastres date du 10ème siècle pour sa partie la plus ancienne. Elle est recouverte d'un toit en genêt, symbole de l'habitat d'une époque. Aujourd'hui, il reste moins d'une dizaine de fermes comme celle-là sur le plateau Ardéchois. En 1980, l'association Liger la sauve de la destruction en la rachetant. Régulièrement, le bâtiment est entretenu mais il faut attendre 2019 pour que l'association engage de gros travaux de restauration. 500 000 euros sont dépensés pour refaire la charpente et consolider les murs.

Vous pouvez continuer à aider l'association Liger à financer les travaux en faisant un don.


Dans la Drôme, la chapelle des Cordeliers a touché 40 000 euros du loto du patrimoine. A cela, se sont ajoutés dans la foulée 20 000 euros de la Fondation du patrimoine. Pour l'Association "Les Amis du vieux Crest", ce don est une reconnaissance du travail accompli depuis le rachat de la chapelle en 2014. 

L'enveloppe des travaux s'élevait alors à 374 000 euros. Les demandes de subventions furent nombreuses et les dons sont tombés régulièrement.
Tout n'est pas terminé pour autant, il reste encore une partie à financer.

De la même manière, vous pouvez continuer à les aider en faisant un don via la fondation du patrimoine.

Sur le même sujet

Scandale des implants contraceptifs Essure : le combat ne fait que commencer

Les + Lus