• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le maire de Chamonix et le président de la Compagnie du Mont-Blanc en garde à vue

© Grégory YETCHMENIZA / Vincent Isore / Maxppp
© Grégory YETCHMENIZA / Vincent Isore / Maxppp

Le maire de Chamonix Eric Fournier et le président de la Compagnie du Mont-Blanc Mathieu Dechavanne sont entendus depuis hier, mardi 9 avril, dans le cadre d'une enquête sur l'attribution de la DSP des domaines skiables en 2013.

Par MF

L'affaire remonte à 2013. Le 5 décembre de cette année là, la commune de Chamonix attribue un contrat de délégation de service public (DSP) à la Compagnie du Mont-Blanc, seule candidate, pour la gestion de ses domaines skiables. 

Mais en 2017, un rapport de la chambre régionale des comptes vient pointer du doigt l'attribution de cette DSP. Si la chambre ne relève "aucune situation de conflit d’intérêts", elle précise avoir étudié "plus particulièrement la participation des membres du conseil à la commission de délégation de service public qui a attribué les concessions de remontées mécaniques en 2013 ainsi que leur qualité de délégués de la commune auprès de la SAEM Vallée de Chamonix-Mont-Blanc qui est actionnaire de la Compagnie du Mont-Blanc à hauteur de 18,03 %."

C'est à la suite de la publication de ce rapport que le Parquet de Bonneville décide, il y a un an, d'ouvrir une instruction judiciaire. En avril 2018, la mairie de Chamonix et les locaux de la Compagnie du Mont-Blanc sont ainsi perquisitionnés. 

C'est dans le cadre de cette enquête que les gendarmes de la section de recherche de Chambéry ont convoqué le maire de Chamonix ainsi que le PDG de la Compagnie du Mont-Blanc. Eric Fournier et Mathieu Dechavanne sont entendus depuis hier, mardi 9 avril, en compagnie de trois autres personnes. 

Dans un communiqué, Eric Fournier explique : "Cette convocation m’apprendra, je l’espère, ce qui peut m’être reproché. Je tiendrai prochainement la population informée des résultats de cette audition et des suites de la procédure en cours".
 

Sur le même sujet

Etienne Blanc et Pascal Blache additionnent "leurs forces"

Les + Lus