“Mécénat de compétence”: quand des ingénieurs donnent du temps aux Apprentis d'Auteuil de La Côte-Saint-André, en Isère

On appelle ça "le mécénat de compétences". A la Côte-Saint-André (Isère), 150 ingénieurs d'un grand groupe luxembourgeois sont venus donner un coup de main aux Apprentis d'Auteuil, une fondation qui accueille des jeunes en difficulté. Au programme, jardinage, cuisine, et surtout job coaching.

Par Françoise Guais

Le centre Jean-Marie Viannay accueille 160 jeunes en difficultés pour des formations adaptées. Mais aujourd'hui, ce sont des ingénieurs qui apportent leur expérience, par exemple en animant un atelier de rédaction de CV.

Ces ingénieurs appartiennent tous au groupe SGI, une société luxembourgeoise dont le directeur propose à ses salariés, pour la deuxième année, cette journée de mécénat un peu particulière, puisqu'il s'agit de donner... du temps aux jeunes.

Reportage de Grégory Lespinasse et Christelle Nicolas
mécénat de compétence

Cette expérience se veut une rencontre entre deux mondes qui peuvent sembler très éloignés. "C’est l’occasion d’une ouverture sur le monde du travail, de faire une journée gagnant-gagnant", commente un ingénieur.

La première édition a eu lieu en Belgique. Laurent Nilles, directeur général de la firme, a sollicité la fondation Apprentis d’Auteuil pour renouveler l’expérience. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus