Bannière résultats municipales

Municipales 2020. Alliance, duel, triangulaire et quadrangulaire : le point sur le second tour en Auvergne

En raison de l'épidémie de COVID 19, le second tour des élections municipales initialement prévu le 22 mars a été reporté au 28 juin. Du Puy-de-Dôme au Cantal, en passant par l'Allier et la Haute-Loire nous faisons le point sur les listes encore en lice dans les principales villes d'Auvergne.
 

Le second tour des élections municipales 2020, décalé en raison de l'épidémie de coronavirus, se tiendra le dimanche 28 juin.
Le second tour des élections municipales 2020, décalé en raison de l'épidémie de coronavirus, se tiendra le dimanche 28 juin. © MaxPPP/JC Tardivon
Plus de deux mois après la date initialement fixée, en raison de l’épidémie de coronavirus, le second tour des élections municipales se tiendra le dimanche 28 juin. Les candidats avaient jusqu'à 18 heures, mardi 2 juin, pour déposer leur liste auprès de la préfecture. Quels candidats sont encore en lice ? Quelles alliances ont été faites ? Duel, triangulaire et quadrangulaire … nous faisons le point dans les préfectures et sous préfectures des quatre départements auvergnats.

La question de la participation sera également essentielle pour ce srutin. Elle était très faible au premier tour. Selon les communes, la moitié voire les deux tiers des électeurs ne s’étaient pas déplacés. Les votants seront-ils au rendez-vous ? Les équilibres vont-ils changer ? Le mystère reste entier. Cette situation est inédite.

Puy-de-Dôme

A Clermont-Ferrand, trois listes sont en lice pour le second tour. D’abord, la liste « Naturellement Clermont » du maire sortant, Olivier Bianchi, arrivée en tête lors du premier tour des élections municipales avec 38,1% des voix. Ensuite, la liste « Clermont-Ferrand en commun » menée par la candidate de LFI Marianne Maximi qui n'a conclu aucune alliance avec le candidat PS et alliés. La véritable surprise vient de la droite et du centre. In extremis, une liste de fusion LR/LREM a été conclue entre Jean-Pierre Brenas et Eric Faidy. Le dentiste clermontois avait obtenu 20,7% des voix au premier tour et le cadre de Michelin 15,6%. L’abstention au premier tour des municipales, dans la métropole auvergnate, était élevée : 67,37%. A Riom, ce sera un duel droite-gauche. La droite sera menée par Pierre Pécoul qui présente la liste « Rassemblés pour Riom ». A l’issue du premier tour, le maire sortant était arrivé assez largement en tête avec 41,54%. Les deux listes de gauche fusionnent. Elles seront menées par Charles Brault. Elles avaient obtenu respectivement 31,41% des suffrages pour « Riom collectivement » et 19,56% pour « Un nouveau souffle pour Riom ». Sur le papier, les résulats ajoutés leur donnent un peu d’avance mais il ne faut pas oublier que l’abstention à Riom, au premier tour, était élevée avec 57,20% des inscrits. A Thiers, les électeurs auront le choix entre trois listes. Les deux listes arrivées en tête au premier tour des élections restent inchangées. Il s’agit de « Génération Thiers » menée par Stéphane Rodier (Divers gauche) qui a récolté 35,82% des voix et « Mieux vivre à Thiers » menée par Eric Boucourt (Divers droite) créditée de 31,52%. Face à ces deux listes, une nouvelle, issue de la fusion de « Ensemble pour Thiers 2020 » et « Osons Thiers ». Pour se faire, elle regroupe des noms des listes d’Abdelhraman Meftah (Union de la gauche) qui avait obtenu 17, 43% et de Tahar Bouanane (Europe Ecologie Les Verts) crédité de 8,53% des voix. Dans cette ville, l’abstention au premier tour avec 57,50%. Quatre listes seront à nouveau présentes, au second tour des élections municipales, à Ambert. Trois sont issues de l'actuelle municipalité. Au premier tour, c’est Guy Gorbinet (divers droite) et la liste « Pour Ambert en Livradois Forez » qui a terminé en tête des suffrages avec 36,02%. Véronique Faucher avec la liste divers gauche de « Demain ensemble pour Ambert » est arrivée en seconde position avec 24,03 %. Seont également présents à leur côté pour le deuxième scrutin : Philippe Pinton conduisant la liste divers centre « Ambert Action Avenir » crédité de 22,73% et Michel Beaulaton avec la liste divers droite « Ambert Ensemble Autrement » qui avait remporté 17,22% des suffrages exprimés au premier tour. A Issoire, pas de second tour. Le maire sortant Bertrand Barraud a été réélu dès le premier tour des élections municipales avec plus de 66,73% des voix.
 

Allier

A Moulins dans l’Allier, pas de fusion, les trois listes qualifiées au second tour se maintiennent. Le maire sortant, Pierre-André Périssol (Les Républicains) avec la liste « Moulins au coeur, plus forts ensemble » est le premier qualifié avec 45,89%. Vient ensuite Stefan Lunte (Divers droite) qui mène la liste « Pour Moulins » crédité de 29,7% des suffrages exprimés. Et enfin, Yannick Monnet (Union de la gauche) avec « Moulins, Ma Cité » et 21,83%. L’abstention à Moulins pour le premier tour est de 61.19%. A Montluçon dans l’Allier, pas de fusion et pas de désistement. Les quatre listes qui pouvaient se maintenir seront présentes au second tour. Ce sera donc une quadrangulaire. Frédéric Laporte (Les Républicains) avec la liste « Tout pour Montluçon » était arrivé en tête, au premier tour, avec 27,03%. Il était suivi de Joseph Roudillon (Sans étiquette) et la liste « Montluçon ensemble » avec 21,22%. En troisième position, Frédéric Kott (Divers gauche) avait obtenu avec « Pour Montluçon, Changeons la donne » 19,51% de suffrages. Venait ensuite la liste « Montluçon dès Demain » de  Sylvie Sartirano créditée de 15,36%. La participation au premier tour n’était que de 38%. Tout reste donc a joué. Le maire sortant Frédéric Aguilera (Les Républicains) a été réélu dès le premier tour. Il a  a largement devancé ses rivaux en récoltant 74,11% des suffrages avec la liste « Vichy Passionnément ». Il n’y aura donc pas de second tour dans cette ville de l’Allier.


Cantal

A Aurillac dans le Cantal, le maire sortant Pierre Mathonier, chef de file de la liste d’Union de la Gauche, avait été crédité au premier tour de 48,8% des suffrages avec sa liste « Unis pour Aurillac ». Crédité de 42,34%, son rival Jean-Antoine Moins (Les Républicains) pourra compter sur une nouvelle alliée pour le second tour. En effet, Catherine Amalric, a décidé de se rallier à lui. La tête de liste investie par le Mouvement radical social-­libéral et soutenue par La République en Marche avait obtenu 9,64% des votes, ne passant pas la barre fatidique des 10%. L’abstention au premier tour, à Aurillac, était 54,23%. A Saint-Flour, les électeurs auront le choix entre trois listes. Il s’agit des équipes de Philippe Delort (Divers centre), Martine Guibert (Divers centre) et Christiane Meyroneinc (Union de la gauche). La victoire pourrait se jouer entre les deux anciens adjoints au maire sortant : Philippe Delort et Martine Guibert. Le premier a recueilli 44,54% des voix avec la liste « Saint-Flour un avenir en commun » et la seconde a la tête de la liste « Saint-Flour, vivre notre ville ensemble » a été créditée de 39,23% des suffrages exprimés. Rappelons que l’abstention à Saint-Flour pour le premier tour a été de 42,68%. A Mauriac, pas de second tour. Edwige Zanchi (Sans étiquette) qui mène la liste « Pour Mauriac, avec les Mauriacois » a été élue dès le premier tour des élections municipales. Le taux de participation, dans cette ville, était élevé avec 65,37 %.
 

Haute-Loire

Pas de second tour prévu dans la préfecture et les sous-préfectures de Haute-Loire aux vues des résultats du premier tour qui ont permis d’élire directement un maire.
 Au Puy-en-Velay, Michel Chapuis, le maire sortant à la tête d'une liste d'union de la droite a été réélu dès le premier tour. Il a rassemblé 55,25% des suffrages exprimés avec la liste « Union pour le Puy » . Jean-Luc Vachelard, candidat de la majorité sortante à Brioude (Divers droite) a également été élu au premier tour avec 55,04%. Il est à la tête de la liste « Partageons Demain Brioude 2020 » . De même à Yssingeaux, Pierre Logier (Divers centre) avec la liste « Ecouter, rassembler, agir, un autre regard sur Yssingeaux » a été élu, au premier tour des municipales, avec 53,01% des suffrages.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter