• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Nouvel incendie dans un squat abritant des Roms à Grenoble

Le bâtiment touché à l'intérieur par l'incendie / © Elsa Cadier - France 3 Alpes
Le bâtiment touché à l'intérieur par l'incendie / © Elsa Cadier - France 3 Alpes

Un important incendie a réveillé le quartier de la rue Antoine Polotti, ce vendredi 28 mars, vers 2 heures du matin. Un squat occupé par 55 Roms a pris feu. Fort heureusement, ils ont pu sortir à temps.

Par Franck Grassaud

Ce sont 35 adultes et 20 enfants qui ont été évacués du bâtiment en feu. Tous sont sains et saufs. Ils ont été pris en charge par la mairie de Grenoble qui a ouvert le gymnase d'Europole. La préfecture de l'Isère devait prendre le relais pour assurer un relogement plus décent. 

Au final, sur un bâtiment de 500m2, un ancien garage désaffecté, près de 200m2 ont été détruits. Les enquêteurs évoquent pour l'heure un problème électrique, sachant que les habitants étaient reliés au réseau d'une manière assez empirique, ou un incident lié à un poêle de fortune.  

Le propriétaire des lieux avait visiblement engagé une procédure pour obtenir l'expulsion. 

Reportage Elsa Cadier et Didier Albrand
Les conséquences de l'incendie d'un camp de roms à Grenoble
Intervenants: Olivier Noblecourt, adjoint à la mairie en charge des affaires sociales et familiales; Yvon Sellier, collectif La Patate Chaude

Il y a une semaine, un autre squat avait déjà brûlé à Fontaine. Là, des caravanes avaient été détruites, laissant plus d'une vingtaine de personnes sans toit. 

Sur le même sujet

Une station de recherche sur la foudre à Saint-Privat-d'Allier (43)

Les + Lus