Cet article date de plus de 4 ans

Un parapentiste espagnol se tue en marge de la coupe Icare à Saint-Hilaire-du-Touvet en Isère

Un parapentiste espagnol est mort dimanche après-midi en Isère après avoir percuté une falaise peu après son décollage, a-t-on appris auprès des secours en montagne.
Photo d'illustration
Photo d'illustration © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
L'homme, âgé de 45 ans, venait de prendre son envol depuis la commune de Saint-Hilaire-du-Touvet, à l'est de Grenoble, lorsque pour une raison encore indéterminée, il a violemment percuté une falaise.

L'accident est survenu peu avant 14H00 au décollage du plateau des Petites Roches, un site de vol libre situé à 1.000 mètres d'altitude, célèbre des amateurs de voile. C'est un secouriste du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de l'Isère, témoin du drame, qui a donné l'alerte.

Dépêchés sur les lieux, les secours, épaulés par un médecin de la Coupe Icare, plus grand rassemblement de vol libre d'Europe qui se tenait tout le week-end, n'ont pu que constater le décès de la victime.

Le ressortissant espagnol n'y avait pas participé et volait seul au moment de l'accident. Une enquête, confiée au PGHM de l'Isère, a été ouverte pour faire la lumière sur les circonstances de sa mort.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers coupe icare sport vol libre