Cet article date de plus de 5 ans

Pas de bovins mais des engins

Derrière les bêtes, des machines. A défaut de bovins, les visiteurs du sommet de l'élevage se sont tournés vers les tracteurs et autres faucheuses... Les engins agricoles, un secteur où l'on continue à faire des affaires.
© France 3 Auvergne
Malgré la crise, les stands de machines agricoles connaissent une forte affluence au Sommet de l'élevage. Certains exposants ont constaté une hausse de 10% des visiteurs par rapport à l'année dernière.
Tracteurs, faucheuses, moissonneuses... L'occasion pour les professionnels de découvrir les nouveautés et de faire des achats, même si la morosité ambiante se ressent sur le chiffre d'affaires des exposants. Si les contacts sont pris, les affaires ne se font pas forcément tout de suite.
Car si elles sont devenues aujourd'hui indispensables, les machines ont un coût. Autant d'investissements qui endettent un peu plus les agriculteurs, qui souvent, sont déjà dans le rouge.  

durée de la vidéo: 01 min 22
Au Sommet de l'élevage, les engins agricoles ont toujours la côte


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
le sommet de l'élevage agriculture économie crise économique