Pic Bois : sur les sentiers de la gloire, une success-story en menuiserie

Bruno Chataignon, créateur et PDG de Pic Bois / © D. Semet/France 3 Alpes
Bruno Chataignon, créateur et PDG de Pic Bois / © D. Semet/France 3 Alpes

A Brégnier-Cordon, aux confins de l'Isère, de l'Ain et de la Savoie, l'entreprise Pic Bois fabrique la plupart des panneaux de signalisation que vous croisez sur les sentiers. En montagne, mais pas seulement. C'est l'histoire d'une success-story dans la menuiserie, éco-innovante s'il vous plaît !

Par Jean-Christophe Pain

Connaissez-vous l'entreprise Pic Bois ?! Sans doute pas... et pourtant, vous avez sûrement déjà utilisé l'un de ses produits. Pic Bois fabrique en effet la plupart des poteaux de signalisation sur les sentiers, de montagne, mais pas seulement. 

Aux confins de l'Isère, de l'Ain et de la Savoie, Pic Bois fabrique chaque année entre 12 et 15 000 poteaux de ce type. Qui sont plantés au bord de tous les sentiers de France. Notre pays est champion en la matière. 
 
Bruno Chataignon pose avec un panneau de son invention / © D.Semet/France 3 Alpes
Bruno Chataignon pose avec un panneau de son invention / © D.Semet/France 3 Alpes

Au départ, Pic Bois, c'est Bruno Chataignon, un ébéniste dont les racines plongent dans le grand Ouest canadien. Il a tout simplement inventé le "poteau de sentier"dans les années 90. Un poteau garanti lisible en toutes lumières, dans un matériau bois-résine hyper-résistant aux intempéries.

Bruno Chataignon avait d'abord mis au point un nouveau procédé de gravure sur bois, dans son garage. Vint-huit ans après, sa société Pic Bois emploie plus de 60 personnes, dans 4 ateliers en France.

Chiffre d'affaires du groupe : environ 8 millions d'euros.


Quel est le secret de Pic Bois ?


En fait, Pic Bois a surfé sur le développement parallèle du tourisme et de l'informatique industrielle. Dans les années 90, les stations de sports d'hiver, et de nombreux départements, ont voulu mieux aménager, mettre en valeur leurs territoires. Mieux signaler, mieux informer, mieux canaliser. 

Depuis très longtemps, Bruno Chataignon s'engage en faveur de l'environnement : du bois issu de forêts gérées durablement, une réduction drastique des solvants, et même un projet d'éco-mobilier... indéfiniment recyclé ! Sa conviction personnelle, intuitive, a elle aussi collé à l'air du temps. 
 
Pic Bois : une success-story en menuiserie

Bruno Chataignon, l'ébéniste-inventeur, vous pourrez le rencontrer le 25 octobre, à Lyon, lors du Colloque National de l'Eco-innovation. 


 

Sur le même sujet

Les + Lus