#Studio3 le mag

Dans le petit monde de la musique baroque, le Concert de l’Hostel Dieu a trouvé sa place. Notamment en proposant une approche d’œuvres souvent peu connues, voire de partitions exhumées du très riche fonds de musique ancienne de la bibliothèque municipale de Lyon. Ainsi le 21 mars dernier, dans sa grande formation orchestrale, l’ensemble a proposé un oratorio quasi inédit d’un compositeur italien de la fin du XVIIe siècle, Luigi da Macia, Il paradiso perduto. Une recréation d’une partition que le chef, Franck Emmanuel Comte a retrouvée dans ce fonds lyonnais dont il connait les moindres rayons. Mais la démarche du chef, claveciniste ne s’arrête pas là.   Pour en savoir plus et écouter l'intégralité des trois morceaux enregistrés dans notre #studio3
Retrouvez #Studio3 le mag sur france 3 Rhône-Alpes de 09:00 à 09:07