Cet article date de plus de 6 ans

Projet Center Parcs de Roybon (Isère): les "pour" se mobilisent de nouveau

Entre 1.600 personnes, selon la gendarmerie, et plus de 2.000, selon les organisateurs, ont de nouveau défilé dans le calme, ce dimanche 14 décembre au matin, à Roybon, pour soutenir le projet contesté du village vacances Center Parcs.
Bataille de camps et de slogans
Bataille de camps et de slogans © France 3 Alpes
Il s'agit de la deuxième mobilisation de l'association "Vivre en Chambaran" en 7 jours. Dimanche dernier, une manifestation avait attiré 1.200 à 2.000 défenseurs du projet jugé crucial "pour l'économie du secteur". 

Cette fois, les marcheurs ont déambulé pendant plus de deux heures dans les rues de cette commune de 1.300 habitants, sans toutefois se rendre près du chantier de construction, "afin d'éviter toute rixe avec les opposants" qui occupent une maison forestière, a expliqué l'association. Aucun incident n'a été signalé.

Images de la manifestation
durée de la vidéo: 00 min 39
Manifestation à Roybon pour Center pacs

Sur les banderoles et les drapeaux blancs déployés, on pouvait lire en lettres vertes: "Oui à notre avenir, Oui à Center Parcs". Des slogans plantés symboliquement devant l'école de la commune car "ce projet pourrait permettre d'assurer un avenir aux générations futures", argumente le président de l'association "Vivre en Chambaran", Christian Luciani, qui ajoute: "Les habitants de ce plateau vivent à l'écart de tous les points économiquement stratégiques de la région. Il n'y pas de boulot. Center Parcs permettra de renforcer l'économie du territoire dans sa globalité et d'éviter la désertification. De plus, c'est un projet raisonnable. Le site ne s'étendra que sur 0,42% de la superficie totale de la forêt. Contrairement à ce que l'on peut dire, nous ne voulons pas d'emplois ici à n'importe quel prix. La nature, c'est notre patrimoine."

Quant à Yannick Neuder, président de la communauté de communes Bièvre Isère, il ne comprend pas que des élus de gauche prennent leurs distances avec le projet "alors qu'en Poitou-Charentes, fief de la ministre de l'Ecologie, un Center Parcs doit ouvrir en juin 2015". 

Extrait 19/20 France 3 Alpes
durée de la vidéo: 03 min 14
Interview Yannick Neuder, président communauté de communes Bièvre Isère

"Zone A Développer" contre "Zone A Défendre"

"Zone à Développer", c'est le refrain trouvé par les partisans du projet qui ont choisi de détourner le slogan des opposants, ceux qu'on appelle désormais les Zadistes, qui mènent le combat pour cette "Zone à Défendre" au nom, notamment, de l'équilibre écologique.

Lancé en 2007, le projet a déjà fait l'objet de nombreux recours, parfois jusqu'au Conseil d'État, visant le permis de construire, l'autorisation de défrichement ou le plan local d'urbanisme. De nouveaux recours doivent être examinés par le tribunal administratif de Grenoble le 18 décembre

Dans ce contexte, Marcel Bachasson, conseiller général (DVD) juge que les habitants du canton de Roybon, qui croient en Center Parcs, doivent avoir la parole. 

Interview
durée de la vidéo: 00 min 21
Pour le Center Parcs

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
projet center parcs environnement économie