All Star perche de Clermont : Lavillenie « ne se battra pas pour avoir » Thiago Braz

Renaud Lavillenie en visite à Clermont-Ferrand
Après une pause de quelques semaines, le perchiste présentait à Clermont-Ferrand ces objectifs pour la saison prochaine. Il compte notamment briller aux prochains All Star perche qui se dérouleront dans la capitale auvergnate le 5 février 2017. - France 3 Auvergne - Reportage : Maxime Van Oudendycke et Olivier Martinet. Documentation : Odile Martial. Montage : Stéphanie Salmon.

Après une pause de quelques semaines, le perchiste présentait à Clermont-Ferrand le 22 décembre ces objectifs pour la saison prochaine. Il compte notamment briller aux prochains All Star perche qui se dérouleront dans la capitale auvergnate le 5 février 2017.

Par Valentin Pasquier

Après les Jeux de Rio et son titre de vice-champion olympique, Renaud Lavillenie a mis le sport entre parenthèse pendant deux mois.
 
« J’ai eu une vraie coupure de 5 semaines sans avoir d’obligations, raconte le perchiste. Ce qui m’a fait le plus de bien, c’est de pouvoir ne pas mettre de réveil le matin, faire ce que l’on veut de la journée. Ça paraît anecdotique, mais ça permet de bien de régénérer pour pouvoir rebondir et repartir à fond ».
 
Pour repartir, il choisit la piste de la Réunion, fin novembre. Un stage avec l'équipe de France où l'athlète redémarre même un peu trop à fond : il se blesse au quadriceps gauche, une contracture heureusement sans gravité. « J’oublie pas de sauter du jour au lendemain, donc je reste assez confiant ».

Renaud Lavillenie compte bien rester au meilleur niveau en 2017. L'athlète vise un 5ème titre de champion d'Europe et une deuxième victoire dans sa propre compétition.

« On a déjà un bon plateau » sans Thiago Braz

Face au succès de 2016, Clermont-Ferrand accueillera la deuxième édition du meeting international All Star perche début février 2017. Plusieurs des meilleurs perchistes mondiaux ont déjà répondus présents. « On aura les trois derniers champions du monde Holzdeppe (2013), Barber (2015), Wojciechowski (2011). Au niveau des femmes, on aura la vice-championne olympique Sandi Morris et la Suissesse Nicole Büchler. »

Il y aura tout de même un grand absent, le champion olympique en titre, Thiago Braz da Silva. « Le Brésilien a été invité. C’est un bonus sur le plan sportif, après je ne vais pas me battre pour l’avoir. On a déjà un très très beau plateau sans lui ».
 
Avant les All Star perche, Renaud Lavillenie va devoir se concentrer sur sa saison. Le 6 janvier, il sera la vedette du premier meeting en salle de Tignes, en Savoie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus