ASM Clermont Auvergne : la Yellow Army est revenue au stade assister à une défaite (30-34) face à Castres

C’était le premier match de la saison au stade Marcel Michelin et l’ASM s’est inclinée devant Castres. L’enthousiasme du public, de retour au stade pour la première fois depuis dix-huit mois, a été douché par un essai castrais en fin de rencontre.
Les travées du stade Marcel Michelin ont retrouvé le public. Mais les supporters n'ont pas retrouvé le sourire : l'ASM a perdu ce premier match à domicile 30 à 34 face à Castres.
Les travées du stade Marcel Michelin ont retrouvé le public. Mais les supporters n'ont pas retrouvé le sourire : l'ASM a perdu ce premier match à domicile 30 à 34 face à Castres. © JL.Roussilhe

 

Le stade Marcel Michelin n’avait pas accueilli autant de spectateurs (environ 15 000 ce samedi 11 septembre) depuis le 20 février 2020.

Des chants, des sifflets, le public a grondé à Clermont-Ferrand cet après-midi de retrouvailles avec les joueurs de l’ASM. Bataille dans les rucks et joie dans les travées : "ça fait du bien de retrouver cette ambiance, cette énergie. Se retrouver derrière les gars, ça nous manquait!"

On était un peu absents

Il y avait donc de l'envie chez les supporters clermontois mais alors que l’ASM mène 27 à 18 après la mi-temps, Castres grignote son retard d’un drop et de deux pénalités et égalise. La Yellow Army tremble et les joueurs deviennent fébriles. Les spectateurs ont du mal à pousser derrière leur équipe : "je pense qu'il y a du boulot. Pour tout le monde. Pour les joueurs mais pour les supporters aussi parce qu'on était un peu absents."

L’essai suivant, c’est Castres qui le marque : à la soixante-seizième minute de jeu, Kornath pénétre dans l’en-but clermontois et après un long arbitrage vidéo qui joue avec les nerfs des spectateurs, l’arbitre de la rencontre Monsieur Marchat accorde l’essai. Les supporters sont sonnés. Il reste quatre minutes de jeu, Clermont ne reviendra pas.

Deuxième défaite en deux matchs cette saison et un point de bonus défensif en tout et pour tout. Alors après la rencontre beaucoup ne cachent pas leur inquiétude quand d'autres arrivent à relativiser : " C'est pas grave. C'est que le début de la saison et il y aura plein d'autres victoires pour nous donner raison de venir tous les week-ends au stade!"

Pour rappel, les prochains adversaires de l’ASM sont La Rochelle, Toulouse et le Racing. La Yellow Army a rendez-vous samedi 18 septembre au stade Marcel Michelin, les joueurs auront bien besoin du support de leur seizième homme pour recevoir les Maritimes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
top 14 asm clermont auvergne rugby sport