• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Auvergne : 5 lacs où se baigner dans un cadre paradisiaque

Après une longue balade sur le puy de Sancy, quoi de mieux que piquer une tête au lac Chambon ? / © M. Agon/Maxppp
Après une longue balade sur le puy de Sancy, quoi de mieux que piquer une tête au lac Chambon ? / © M. Agon/Maxppp

Région des volcans et des retenues d'eau, l'Auvergne regorge de lacs, étangs et plans d'eau où vous rafraîchir pendant l'été. Si vous ne savez pas où commencer, entre l'Allier et le Cantal, entre le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire, voici une sélection, où la baignade est surveillée.
 

Par A. C.

Puy-de-dôme – Lac Chambon

Au départ de Clermont-Ferrand, il vous faudra à peine quarante minutes pour vous rendre au lac Chambon, dans le cadre formidable des volcans d'Auvergne. Les pentes y plongent leurs denses forêts, tandis que le massif du Sancy émerge juste derrière l'étendue d'eau. Deux plages surveillées et aménagées, dont l'une en sable, accueilleront vos serviettes pendant que vous vous baignerez dans l'eau des volcans. Si vous décidez de louer un pédalo ou un canoë, vous pourrez faire le tour des petits îlots verdoyants qui émergent. Et si vous voulez vous dégourdir les jambes, il est possible de faire un paisible tour du lac en une heure, ou bien d'aller visiter le château de Murol, perché à deux kilomètres sur son promontoire.

Haute-Loire – Plan d'eau de Champagnac-le-Vieux

À mi-chemin entre Clermont-Ferrand et Le Puy en Velay se trouve le petit village de Champagnac-le-Vieux, qui possède l'un des rares plans d'eau où se baigner en Haute-Loire. Avec ses trois hectares, le lac est suffisamment grand pour ravir nageurs et pêcheurs. Si vous voulez faire trempette, posez votre serviette sur la plage de sable ou sur l'herbe pendant l'après-midi, et jetez-vous à l'eau sous le regard attentif des surveillants de baignade. La zone de baignade est divisée en deux, une partie peu profonde pour les plus jeunes et une autre plus grande pour accueillir le grand nombre. Mais si vous êtes plus salopette et à canne à pêche que maillot et tuba, vous trouverez également votre bonheur grâce aux nombreux brochets, truites et autres habitants du plan d'eau.



Allier – Plan d'eau de Vieure

À une demi-heure de route au Nord-Est de Montluçon, en pleine Sologne bourbonnaise se trouve le plan d'eau de Vieure, labellisé "Pavillon Bleu" depuis trois ans. Coincée entre les prairies et les bois qui caractérisent la région, cet étang d'une trentaine d'hectares offre un grand nombre de possibilités qui raviront tous les goûts. Il est possible de s'y baigner en toute sécurité grâce à la surveillance assurée en matinée et durant l'après-midi. Ceux qui ne souhaitent pas aller dans l'eau mais se contentent de rester dessus, il est possible de louer pédalos, kayaks et planches à voiles (on ne garantit pas que vous ne finirez pas dans l'eau à un moment). Et si elle est trop froide à votre goût, vous trouverez vôtre bonheur grâce aux nombreuses balades possibles autour du plan d'eau.



Puy-de-Dôme – Lac d'Aydat

Si le soleil plonge Clermont-Ferrand dans une chaleur insupportable, il vous suffira de rouler une vingtaine de kilomètres pour atteindre le lac d'Aydat, lui aussi "pavillon bleu" depuis 2013. À plus de 800 mètres d'altitude, il s'agit de la plus grande retenue d'eau naturelle de la région, formée par l'activité volcanique. La baignade y est surveillée l'après-midi pendant tout l'été, depuis la plage aménagée. Avec 60 hectares, vous aurez tout le loisir de faire de longues balades en pédalo ou canoé, sauf si vous décidez de vous essayer à la planche à voile ou au dériveur. De par sa situation au cœur du régional des volcans d'Auvergne, ce sera également l'occasion de réaliser magnifiques balades dans l'un des puys adjacents, à pied, à cheval ou accompagné par un âne.

Une publication partagée par @1cory3 le


Cantal – Lac de Saint-Étienne-Cantalès

Le lac de prédilection des Aurillacois se trouve à seulement 30 minutes de la ville, et il s'agit de la plus grande retenue d'eau artificielle d'Auvergne : 562 hectares ! Créé grâce au barrage de Saint-Étienne-Cantalés, il s'étend sur plusieurs communes différentes avec une forme pour le moins atypique, puisqu'il se faufile entre bois et vallées, et abrite quelques petites îles et presqu'îles. Vous pourrez vous y baigner en quatre endroits différents, à Pers, Lacapelle-Viescamp, Espinet et Renac. S'il est tout à fait adapté à la baignade, il ravira les adeptes de loisirs en surface, les habituels kayaks, pédalos et voiles, mais aussi de ski-nautique et wakeboard. La richesse de sa faune piscicole ravira les pêcheurs : rotengle, carpe, gardon, black-bass, etc.

Sur le même sujet

L'interview de Françoise Laurant, co-présidente du Planning familial AURA

Les + Lus