• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Campagne anti-tag à Clermont-Ferrand

A Clermont-Ferrand, les professionnels arpentent les rues et pulvérisent les tags jugés trop nombreux par la municipalité. / © France 3 Auvergne / P. Franco
A Clermont-Ferrand, les professionnels arpentent les rues et pulvérisent les tags jugés trop nombreux par la municipalité. / © France 3 Auvergne / P. Franco

Une opération anti-tag a été lancée le 28 septembre à Clermont-Ferrand (63). Cette grande campagne de nettoyage va durer deux jours en centre-ville. Coût de l'opération: 30 000 euros.

Par Brigitte Cante

Une opération anti tag a été lancée le 28 septembre à Clermont-Ferrand (63). Cette grande campagne de nettoyage va durer deux jours en centre-ville. Coût de l'opération pour la Ville: 30 000 euros.

Une dizaine de véhicules sont mobilisés pendant deux jours pour effacer les tags, omniprésents dans les rues du centre-ville. Hydro-gommage ou produits chimiques, rien ne résiste aux professionnels en action dans les rues clermontoises.

A l'issue du grand nettoyage, les murs seront repeints pour des raisons esthétiques. L'affichage sauvage est aussi dans leur collimateur de la municipalité. 

Depuis le début de l'année, la police municipale a verbalisé une quarantaine de personnes pour affichage sauvage. Mais il est plus difficile de prendre les tagueurs en flagrant délit.

Une photothèque a été constituée pour recenser tous les tags, et leurs signatures, pour tenter de confondre leurs auteurs.

L'effacement des tags coûte 30 000 euros à la Ville de Clermont-Ferrand (63). / © France 3 Auvergne / P. Franco
L'effacement des tags coûte 30 000 euros à la Ville de Clermont-Ferrand (63). / © France 3 Auvergne / P. Franco


Opération anti-tag sur les murs de Clermont-Ferrand
Une opération anti-tag a été lancée le 28 septembre à Clermont-Ferrand. Cette grande campagne de nettoyage va durer deux jours en centre-ville. Coût de l'opération: 30 000 euros. Intervenante : Françoise Nouhen Première adjointe au maire de Clermont-Ferrand (63)  - FRANCE 3 AUVERGNE - P. Franco A. Martinez A. Desprès

 

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus