Championnats d’Europe de force athlétique : un événement de force à Aulnat

Publié le
Écrit par Aurélie Albert .

Soulever des barres jusqu’à 300 kg en faisant un squat ou encore allonger sur un banc avec des barres allant jusqu’à 200 kg. C’est ce que font, depuis vendredi 9 septembre, 140 athlètes de haut niveau issus de 13 pays de l’Europe de l’Ouest de force athlétique, pour les championnats d’Europe.

Le powerlifting, autrement dit la force athlétique, un sport méconnu du grand public, mais qui a investi l’espace Raymond Ameilbonne à Aulnat depuis vendredi 9 septembre. Ce sont les championnats d’Europe de l’Ouest de force athlétique.

Le powerlifting basé sur trois mouvements de musculation

Avant de parler des championnats d’Europe de l’Ouest, on va parler de force athlétique. « Le sport consiste à enchaîner trois mouvements de musculation, évoque Fabrice Bertin, président du club Athletic power Aulnat. Le squat ou flexion sur jambes, les barres peuvent aller jusqu’à 300 kg, il s’agit de s’accroupir et de se relever avec la barre. Les athlètes ont 3 essais. Le but est de porter le plus lourd ». Ensuite, il y a le développé-couché, le benchpress, où les athlètes sont allongés sur un banc. Ils posent la barre sur la poitrine, la lèvent et la reposent. Ils ont, là encore, trois essais. La charge la plus lourde est de 200 kg. Enfin, il y a le soulevé de terre, le deadlift, l’athlète soulève une barre qui est à terre et jusqu’au niveau des hanches. Les charges peuvent aller au moins jusqu’à 370 kg. « On connaît l’haltérophilie, continue Fabrice Bertin. Le but est le même. La différence, c’est qu’avec l’haltérophilie, les athlètes soulèvent les barres au-dessus de la tête. Le powerlifting est basé sur des mouvements de musculation. Le but, c’est de se sculpter, on se mesure entre nous. L’idée, c’est de se surpasser, de donner le meilleur de soi-même ».

2 000 licenciés en Auvergne-Rhône-Alpes

Un sport qui existe maintenant depuis une quarantaine d’années. La ligue d’Auvergne-Rhône-Alpes est l’une des plus importantes, elle compte près de 2 000 licenciés. C’est tout naturellement que les championnats d’Europe de l’Ouest ont été organisés dans le club d’Aulnat. 142 athlètes de haut niveau sont venus de 13 pays (Portugal, Islande, Norvège, etc.). On compte autant d’hommes que de femmes. « Les championnats permettent de rentrer dans la classe élite, c’est la première porte pour rentrer en équipe de France, explique Fabrice Bertin. C’est un moyen de faire une compétition internationale, c’est un tremplin pour évoluer ».

Alors si vous voulez découvrir ce sport, c’est l’occasion de venir rencontrer les meilleurs athlètes et d’assister à un véritable show. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité