Clermont-Ferrand : 3 choses à savoir sur la foire de Cournon

130 000 visiteurs sont attendus à la Grande Halle d'Auvergne lors de la foire de Clermont-Cournon. / © L. Combre
130 000 visiteurs sont attendus à la Grande Halle d'Auvergne lors de la foire de Clermont-Cournon. / © L. Combre

La foire de Clermont-Cournon se tiendra du samedi 7 au dimanche 15 septembre à la Grande Halle d’Auvergne. 130 000 visiteurs sont attendus. Voici 3 informations à retenir si vous hésitez encore à vous y rendre.
 

Par Catherine Lopes

Du samedi 7 au dimanche 15 septembre se tiendra la foire de Clermont-Cournon à la Grande Halle d'Auvergne. Un évènement commercial et festif qui reprend les bonnes recettes des éditions précédentes, mais avec quelques nouveautés.

Une surface commerciale de 45 000 m2

Pour sa 42e édition, la foire présente une surface commerciale qui s’étend sur 45 000 m2, comme les années précédentes. En revanche la surface totale a diminué grâce à une optimisation de l’espace et des allées. Pas moins de 500 exposants seront présents. Les organisateurs ont mis l’accent sur l’aspect festif de la foire. Une grande roue sera ainsi installée au sein du village de la restauration. 130 000 visiteurs sont attendus.

Deux nouveaux salons

Du vendredi 13 au dimanche 15 septembre, les organisateurs de la foire proposent deux salons inédits : l’un consacré à l’art et aux métiers d’art, et l’autre à la mode rétro et pin-up. Pour le premier, les visiteurs auront l’opportunité de découvrir les créations de céramistes, maroquiniers, bijoutiers, peintres, tisserandes, mosaïstes et couteliers. Pour le second salon, le rendez-vous fait la part belle à l’art de vivre vintage avec des stands dédiés et de nombreuses animations.

Tokyo à l’honneur

La foire veut emmener les visiteurs au cœur de la capitale du pays du Soleil Levant, à la découverte des secrets de la traditionnelle et emblématique culture japonaise. L’exposition s’articule autour des temps forts de la ville. Elle commence par l’évolution historique de l’archipel nippon, l’époque féodale, l’ère Meiji pour finir par le dynamisme tokyoïte.
L'intégralité de la programmation est disponible en ligne

Sur le même sujet

Les + Lus