Clermont-Ferrand : une application pour faciliter le sport en entreprise

Sportiiz est une application pour faciliter le sport en entreprise, née à Clermont-Ferrand. / © Openium
Sportiiz est une application pour faciliter le sport en entreprise, née à Clermont-Ferrand. / © Openium

A Clermont-Ferrand, une entreprise vient de créer une application pour faciliter l’accès à la pratique d’activités physiques et sportives des salariés. Elle espère 500 utilisateurs d’ici le milieu de l’année prochaine.
 

Par Catherine Lopes

A Clermont-Ferrand, l’entreprise Openium est spécialisée depuis 12 ans dans le développement d’applications mobiles. Sa dernière création se nomme Sportiiz et vise à faciliter l’accès à la pratique d’activités physiques et sportives en entreprise. Hugues Peytavin, gérant d’Openium, raconte : « Chez Openium, nous formons une équipe relativement jeune et fédérée autour de valeurs sportives. Nous voulions pratiquer entre midi et deux mais nous nous sommes confrontés à plusieurs problèmes. Ainsi, à part courir, l’offre était relativement restreinte et il était compliqué de réserver, de s’organiser. Ensuite, nous avons pu voir que différentes associations sportives étaient confrontées à la réduction des subventions des collectivités. Nous avons essayé de trouver une synergie entre des entreprises qui ont des besoins et des associations qui ont des atouts pour y répondre ».

Deux ans de travail

Ainsi est né le concept de Sportiiz. Après deux ans de travail sur le projet et 6 mois de conception, l’application est déjà disponible. Elle permet d’aider les salariés à trouver des activités variées et atypiques entre midi et deux, encadrés par des diplômés d’associations. Hugues Peytavin explique : « Une fois que l’entreprise a souscrit un abonnement mensuel ou annuel pour ses salariés, il faut télécharger l’application. On retrouve les activités à proximité par géolocalisation. On sélectionne le créneau. On peut proposer à ses collègues de rejoindre cette activité ». L’entreprise peut souscrire un abonnement à partir de 16,50 euros par mois et une cotisation de 2 euros est à la charge du salarié. Pour le moment 3 clubs soutiennent cette application : le club de badminton Le Volant des Dômes, le Clermont Gaelic Football Club et le Stade Clermontois omnisports. Pour ce dernier club, la pratique du tennis de table, de la savate, du self-defense, du cross-training, de l’escrime fitness, de la boule lyonnaise et du basket-ball est possible.

Un test avant un développement national

Hugues Peytavin souligne : « On espère toucher 500 utilisateurs d’ici le milieu de l’année prochaine. Avec notre application on espère fédérer, fidéliser, motiver les salariés au sein de leur entreprise grâce au sport. Cela permet d’évacuer le stress et les tensions au travail. Des études montrent que cela permet d’augmenter la productivité ». L’application sera lancée officiellement le 4 novembre prochain. L’objectif est de valider le concept à l’échelle de l’agglomération clermontoise pour ensuite le développer rapidement au plan national.
 

Sur le même sujet

Les + Lus