• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : dites au revoir aux pailles en plastique

Interdites à partir de 2021, les pailles en plastique désertent peu à peu les terrasses clermontoises. De nombreuses alternatives existent, et le virage écologique semble bien parti. / © S.Montero/ France 3 Auvergne
Interdites à partir de 2021, les pailles en plastique désertent peu à peu les terrasses clermontoises. De nombreuses alternatives existent, et le virage écologique semble bien parti. / © S.Montero/ France 3 Auvergne

En 2021, les pailles en plastique seront totalement interdites dans l'Union Européenne. À Clermont-Ferrand, on se prépare déjà à cette séparation. Des alternatives existent comme les pailles en carton, en bambou ou et même en inox. Et certains restaurateurs du centre-ville ont emboité le pas.
 

Par MB/J.Doumeng

Elles se font de plus en plus rares sur les terrasses clermontoises. Les pailles en plastique, c'est bientôt fini ! L'Union Européenne a décidé d'interdire cette tige hautement polluante à partir de 2021. Chaque année, une dizaine de millions de tonnes de déchets plastiques sont déversés dans l'océan. Les pailles représenteraient certes une petite partie de cette pollution mais, comme le rapporte le National Géographic,"leur taille en font l'un des pollueurs les plus nocifs car ils s'enchevêtrent et les animaux marins et les poissons les consomment." A Clermont-Ferrand, le divorce semble déjà acté. Beaucoup de restaurateurs se préparent à l'après. C'est le cas de la brasserie de Luc Mitteau située en cœur de ville : "au service, on ne met pas de pailles sur la table, c'est vraiment à la demande du client. S'ils en veulent, on leur donne des pailles en plastique pour finir le stock et on passera ensuite sur celles en carton" témoigne-t'il.

Venir avec sa propre paille

Sur une autre terrasse à deux pas de la place Jaude, les pailles sont données au compte-goutte. Leur distribution n'est plus systématique comme auparavant. Et la nouvelle tendance, c'est venir au café avec sa propre paille réutilisable. "Il y a beaucoup de gens qui viennent avec leur paille façon maté, des pailles métalliques. Et puis à la fin on leur lave leur paille. Ça arrive souvent et c'est bien" relate Vincent Imbert. Et des pailles aujourd'hui, il en existe de toutes les sortes, et de toutes les tailles. Elles sont vendues dans certains magasins, comme celui d'Elodie Féral-Christin. Son commerce prône le zéro déchet. "Nous en avons différentes en fonction des verres ou des habitudes. Des droites, des coudées ou des plus petites. Et il y a aussi des pailles en bambou, 100% végétales". Autre alternative, beaucoup plus gourmande cette fois-ci : la paille comestible ! Certains bars à cocktails proposent de la croquer après avoir siroté son verre. Il en existe différents parfums, et elles peuvent varier selon les recettes à la carte. Visiblement, dans la capitale auvergnate, beaucoup n'ont pas attendu 2021 pour entamer ce virage écologique.
 
Clermont-Ferrand : dites au revoir aux pailles en plastique
En 2021 les pailles en plastique seront totalement interdites dans l'Union Européenne. À Clermont-Ferrand on se prépare déjà à cette séparation. Des alternatives existent comme les pailles en carton en bambou ou et même en inox. Et certains restaurateurs du centre-ville ont emboité le pas. - France 3 Auvergne - J.Doumeng/S.Montero/A.Depres/Elodie Féral-Christin commerçante/Joanna Szypula touriste/Luc Mitteau serveur/Vincent Imbert Restaurateur

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : malgré le retour de la pluie, les cultures peinent à se remettre de la sécheresse

Les + Lus