• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Clermont-Ferrand, une fresque pour s’opposer à l’expulsion d’une famille kosovare

Mise en place lundi 22 mai, la fresque de l'école Paul-Bert de Clermont-Ferrand sera exposée place de Jaude, mercredi, à l'occasion d'un rassemblement contre l'expulsion de la petite Floriana, élève originaire du Kosovo. / © R. Thévenot
Mise en place lundi 22 mai, la fresque de l'école Paul-Bert de Clermont-Ferrand sera exposée place de Jaude, mercredi, à l'occasion d'un rassemblement contre l'expulsion de la petite Floriana, élève originaire du Kosovo. / © R. Thévenot

Afin de manifester leur opposition à l’expulsion de Floriana, jeune kosovare qui étudie en classe de CE1 à l’école Paul-Bert de Clermont-Ferrand, les parent d’élèves ont créé une fresque lundi 22 mai.  

Par Kamel Tir

Elle s’appelle Floriana et est scolarisée depuis 4 ans à l’école Paul-Bert de Clermont-Ferrand. Originaire du Kosovo, sa famille vient de se voir notifier une obligation de quitter le territoire. Pour protester contre cette décision administrative, les parents d’élèves (FCPE) avec le soutien, notamment, du Réseau éducation sans frontière (RESF) ont réalisé une fresque sur le mur de l’établissement scolaire. L’objectif est d’inviter chacun à laisser un dessin, un message de soutien pour Floriana et sa famille.

"Floriana, scolarisée depuis quatre ans et très bonne élève, est en classe de CE1 à l'Ecole Paul BERT. Besnik, le père de famille, est le traducteur attitré et reconnu du Secours Catholique où il multiplie les actions en faveur des familles en difficulté" précise la FCPE du Puy-de-Dôme sur son Facebook. Des artistes, comme le dessinateur Zaïtchick, apportent leur soutien à cette opération. 



Un rassemblement de soutien est prévu place de Jaude, à Clermont-Ferrand, mercredi 24 mai, en présence des membres du RESF et de la FCPE. La fresque sera exposée afin de sensibiliser l’opinion publique au sort de la petite élève de CE1.


A Clermont-Ferrand, des parents d'élèves se mobilisent contre l'expulsion d'une famille originaire du Kosovo
Mise en place sur le mur de l'école Paul-Bert, à Clermont-Ferrand, cette fresque a pour objet de manifester son soutien à la petite Floriana. Originaire du Kosovo, sa famille vient de se voir notifier une obligation de quitter le territoire. - R. Thévenot / D. Leyerloup

 

Sur le même sujet

in : la 33e édition du Mondial du Quad se prépare à Pont-de-Vaux

Les + Lus