• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : un jeune homme tué par balles dans le quartier de la Gauthière

La victime abattue le 4 septembre au soir, serait un jeune homme âgé d'une vingtaine d'années et déjà condamné pour trafic de stupéfiants. Il pourrait s'agir d'un règlement de comptes selon le Procureur de la République de Clermont-Ferrand. Sur place, de nombreux impacts de balles ont été relevés par les enquêteurs. / © P. Franco
La victime abattue le 4 septembre au soir, serait un jeune homme âgé d'une vingtaine d'années et déjà condamné pour trafic de stupéfiants. Il pourrait s'agir d'un règlement de comptes selon le Procureur de la République de Clermont-Ferrand. Sur place, de nombreux impacts de balles ont été relevés par les enquêteurs. / © P. Franco

Mercredi 4 septembre aux alentours de 22h30 un jeune homme a été abattu rue de l'Aiguillade, dans le quartier de la Gauthière à Clermont-Ferrand. Selon les premiers éléments de l'enquête, confiée au Service régional de police judiciaire, deux tireurs sont à l'origine des coups de feu. 
 

Par Mohamed Benmaazouz

Mercredi 4 septembre, il est 22h30 dans le quartier de la Gauthière à Clermont-Ferrand quand une vingtaine de coups de feu retentissent, suivis d'une rafale. La cible : un homme âgé de 29 ans, retrouvé quelques minutes plus tard au sol, criblé de balles. Ce sont les riverains qui ont donné l'alerte. À l'arrivée des secours, la victime était en arrêt cardio-respiratoire. Près de 25 pompiers et une unité du SMUR ont été déployés." De très nombreux coups de feu ont été tirés par deux hommes qui ont ensuite pris la fuite en voiture. Reste à savoir combien de passagers étaient dans le véhicule" relate le Procureur de la République de Clermont-Ferrand, Eric Maillaud.

Bien connu des services de police 

Si l'identité de la victime est confirmée, il s'agirait d'un homme bien connu des services de police pour trafic de stupéfiants. Une autopsie doit être réalisée le jeudi 5 septembre dans l'après-midi. "On serait sur un règlement de comptes. Ce qui est sûr au vu des premiers faits constatés, c'est qu'il s'agit d'un meurtre organisé. Ces tireurs sont venus pour l'abattre" ajoute le Procureur de la République. L'enquête a été confiée au Service régional de la police judiciaire. Des douilles, et autres prélèvements ont été réalisés dans la nuit par les enquêteurs afin de retrouver la trace des suspects, toujours en fuite. "Au moins deux agresseurs ont tiré sur lui, puisque deux types de munitions ont
été identifiés, puis les tireurs ont pris la fuite à bord d'un véhicule qui pourrait être la voiture calcinée retrouvée ensuite près de Thiers (Puy-de-Dôme)
", a indiqué le procureur à l'AFP. La police a lancé un appel à témoins pour tenter d'obtenir des précisions sur les agresseurs.

Sur le même sujet

Foot féminin Savoie

Les + Lus