• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : des jeunes en service civique en quête d’avenir

80 % des jeunes qui ont réalisé un service civique en 2017 à Clermont-Ferrand ont, soit trouvé une formation soit un emploi dans les 6 mois. / © AA
80 % des jeunes qui ont réalisé un service civique en 2017 à Clermont-Ferrand ont, soit trouvé une formation soit un emploi dans les 6 mois. / © AA

Plus de 80 % des jeunes sortis de leur service civique à Unis cité en 2017-2018 à Clermont-Ferrand, ont trouvé un travail ou une formation dans les six mois. Un tremplin vers le milieu professionnel qui fait de plus en plus d'adeptes.
 

Par Aurélie Albert

Il y a un an que l’association Unis cité a lancé la première promotion de 16 jeunes en service civique, à Clermont-Ferrand. Ces jeunes se sont alors engagés entre 6 et 8 mois dans différents domaines comme la santé, l’environnement, la culture. Loan a 18 ans et a terminé son service civique au mois de juillet 2018. Il revient sur son expérience : « J’étais un petit peu perdu dans mes études et dans le côté professionnel, je ne savais pas trop vers quoi me tourner. J’avais fait des stages dans des entreprises, mais je ne trouvais pas ce que je voulais. J’ai pris beaucoup de confiance en moi avec le service civique et j’ai appris beaucoup de valeurs. J’ai trouvé ce que je voulais faire en faisant un service civique, du coup, je veux être dans l’animation »

Comme lui, 80 % de ces jeunes ont une sortie dite positive de leur service civique : soit ils ont trouvé une formation, soit ils ont trouvé un travail dans les 6 mois qui ont suivi leur engagement. 
« Les jeunes sont amenés à rencontrer et côtoyer des professionnels. Un moyen de se pré-professionnaliser et d’intégrer des compétences qui peuvent servir dans le monde du travail », explique Mathieu Rochais, coordinateur de projets à Unis cité. 
 

Plus de 140 volontaires en Auvergne 


Une nouvelle promotion est arrivée en ce début d’année. Plus de 110 jeunes ont entamé leur service civique sur le département dans le cadre de l’association Unis cité. Ils sont entre 140 et 150 sur toute la région Auvergne. Baptiste Gauthey en fait partie. À 21 ans, il sort d’une licence en arts du spectacle et cette année de service civique est une transition pour lui. « Ca permet aussi de mettre un pied dans le milieu professionnel et d’avoir une expérience collective autour de quelque chose qui nous passionne. C’est une année de transition, et d’avoir ça sur mon CV, d’avoir un service civique, c’est vraiment un plus pour entrer dans le milieu professionnel »

Qu’il s’agisse de reprendre ses études ou que ce soit une passerelle vers l’emploi, le service civique attire de plus en plus de jeunes de 16 à 25 ans. En 2017, le service civique en France a accueilli près de 125 000 volontaires.  

Sur le même sujet

Safari de Peaugres : Rhino, jeune rhinocéros blanc

Les + Lus