Clermont-Ferrand : le 36ème festival Vidéoformes se déroulera presque entièrement en ligne

Maintenu dans le contexte de crise sanitaire, le festival d'art vidéo Vidéoformes n'a d'autre choix que de se déplacer sur internet. Oeuvres, performances et expositions seront proposées en ligne à partir du 18 mars.

Crise sanitaire oblige, l'édition 2021 de Vidéoformes se tiendra essentiellement en ligne
Crise sanitaire oblige, l'édition 2021 de Vidéoformes se tiendra essentiellement en ligne © Vidéoformes

Ses organisateurs auraient préféré pouvoir accueillir du public, mais comme beaucoup de festivals, Vidéoformes 2021 devra se dérouler à distance. “Nous avons espéré jusqu'à la dernière minute que le rideau se lèverait totalement” se désole Gabriel Soucheyre, directeur. Mais les contraintes sanitaires n’ont pas bougé. La crème de l’art numérique et vidéo se dégustera donc sur internet. 

Avec 1000 vidéos reçues de 65 pays et 26 œuvres retenues par l’équipe du festival, cette 36ème édition témoigne de la vitalité créative qui subsiste malgré la pandémie. A partir du 18 mars, les vidéos sélectionnées seront présentées en ligne. Même chose pour les deux performances audiovisuelles d’Alex Augier et NSDOS qui seront proposées aux internautes en direct les 19 et 20 mars.

Des expositions captées en vidéo

Les expositions qui prolongent habituellement le festival seront aussi adaptées pour une consultation sur le web. “Même si elles ne seront pas accessibles au public, elles seront bien montées” assure Gabriel Soucheyre. “Nous allons les documenter, les filmer et les mettre à disposition de tout un chacun. Nous allons réaliser des captations vidéo et vraisemblablement en 360 degrés afin d'avoir une vision plus complète.” Seuls les professionnels pourront les voir sur place sur inscription et  dans le respect des normes sanitaires.

Deux exceptions à voir "en vrai"

Au milieu de cette édition à distance, deux exceptions s’offriront tout de même aux yeux des spectateurs : celles qui s’affichent sur l’espace public. “Below Victory”, pièce faite pour la ville de Clermont s’installera sur la place de la Victoire, juste à côté de la cathédrale. Scott Hessels, artiste américain qui réside à Hong-Kong a scanné le sous-sol de la place avec l’aide de l’Université Clermont Auvergne. A partir des données qu’il a transformées, il a créé des trompe-l'œil qui seront exposés sur place. Ils seront enrichis d’une création en réalité augmentée visible avec un smartphone.

La deuxième pièce accessible à tous prendra place dans la cour de l’hôtel Fontfreyde, entre la rue des Gras et le marché Saint-Pierre. C'est là que l’artiste Guillaumit va proposer un jeu virtuel sur le thème de l’eau, inspiré par les mosaïques des thermes de Châtel-Guyon où il était en résidence. Là aussi, il faudra passer par une application gratuite pour en profiter. 

90 vidéos "pour faire face et réfléchir à la pandémie et au confinement"

Comme chaque année, le festival proposera de nombreux à-côtés, avec notamment la participation d’établissements d’enseignement. Mais cette édition inhabituelle ne pouvait pas passer à côté de ce qui bouleverse notre société depuis un an. Pour faire face et réfléchir à la pandémie et au confinement, l’association avait lancé le 14 avril 2020 un appel baptisé “Sortie de Rout(in)e”, s’adressant à toute personne souhaitant réaliser une vidéo sur le sujet. Elle en a reçu 90 du monde entier, qui portent chacune un regard sur cette période inédite. Toutes seront visionnables en ligne durant le festival.

 

 

Dates

Le festival proprement dit aura lieu du 18 au 21 mars, les expositions du 19 mars au 04 avril.

http://festival2021.videoformes.com/

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture festival événements sorties et loisirs