Cet article date de plus de 5 ans

Clermont-Ferrand : mobilisation contre la détention d’un militant de Nuit Debout

Manifestation à Clermont-Ferrand pour demander la libération du militant de Nuit Debout arrêté lors du conseil municipal de Clermont-Ferrand le 29 avril 2016. Soupçonné d’avoir blessé un policier, il est maintenu en détention provisoire jusqu’au procès qui se tiendra le 26 mai.
Environ 80 personnes ont manifesté dans les rues de Clermont-Ferrand à l’appel du collectif anti-fasciste d’Auvergne pour demander la libération du militant de Nuit Debout qui avait été arrêté lors du Conseil Municipal de Clermont-Ferrand le 29 avril dernier.

Le cortège a déambulé de la Place Dellile à la place de Jaude en passant devant la Mairie de Clermont-Ferrand. Une manifestation sous surveillance qui n’avait pas été déclarée auprès de la préfecture. Le collectif entend manifester de la sorte chaque samedi jusqu’au 26 mai, date de la nouvelle audience qui jugera cet homme de 25 ans.

Nuit Debout avait perturbé les débats du Conseil Municipal de Clermont-Ferrand le 29 avril dernier, avant que le Maire Olivier Bianchi demande l’évacuation de la Mairie par la force publique. Au cours de l’opération, le Directeur Départemental de la Sécurité Publique avait été blessé par une enceinte jetée dans sa direction. L’homme soupçonné de l’avoir lancé devait être jugé en comparution immédiate le 2 mai, mais son avocat ayant demandé le report de l’audience pour organiser sa défense, il a été placé en détention provisoire jusqu’au 26 mai.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nuit debout économie manifestation social justice société