Clermont-Ferrand : mobilisation devant la gare contre la réforme des retraites

A Clermont-Ferrand, samedi 28 décembre, des manifestants se mobilisent contre la réforme des retraites. / © O.Martinet/France3 Auvergne
A Clermont-Ferrand, samedi 28 décembre, des manifestants se mobilisent contre la réforme des retraites. / © O.Martinet/France3 Auvergne

Des cheminots majoritairement mais aussi d'autres professions se sont rassemblés, samedi 28 décembre, sur le parvis de la gare à Clermont-Ferrand. Ils étaient plus d'une centaine pour dénoncer la réforme des retraites.

Par D.Cros

La mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit. A Clermont-Ferrand, les cheminots se sont rassemblés en fin de matinée, samedi 28 décembre, sur le parvis de la gare SNCF. Ils ont été rejoints par d’autres professions. A leurs côtés, des enseignants, des saisonniers ou encore des employés du secteur de la métallurgie. Au total, plus d’une centaine de personnes s’est rassemblée pour dénoncer la réforme des retraites.

Il s'agit de la 24e journée de mobilisation. "Nous voulons continuer à mobiliser et informer la population sur le contenu de cette réforme des retraites" déclare Anthony Prat, secrétaire régional adjoint CGT Cheminots. Puis il ajoute : "La mobilisation est légèrement en baisse en cette fin décembre. Avec les fêtes de fin d’année, certaines personnes sont en congés donc ne sont pas grévistes tout simplement. Mais quand on voit aujourd’hui le nombre de trains qui circulent sur l’Auvergne on ne peut pas estimer que la mobilisation baisse réellement, comme la direction le dit".

Les cheminots restent mobilisés. Anthony Prat conclut : "Sur le sujet de retraites il n’y pas de machine arrière du gouvernement. Il y a seulement des adaptations pour certaines professions, par exemple, avec des clauses d’âge. Mais, cela ne remet en rien en cause le système de retraites par points tel qu’il est défini dans son projet. Nous ce que nous demandons c’est tout simplement le retrait plutôt que son adaptation à certaines catégories d’âge ou de profession".

D’autres rassemblements sont d’ores et déjà prévus dans le Puy-de-Dôme. Une journée de mobilisation est annoncée le lundi 30 décembre. Des tracts seront distribués aux passants place de Jaude à Clermont-Ferrand. Le prochain rassemblement national est, quant à lui, programmé le 9 janvier 2020. Dans la capitale auvergnate, il est fixé à 10 heures place du 1er mai.

Sur le même sujet

Les + Lus