Clermont-Ferrand : « notre assiette pour demain », l’appel à manifester d’associations pour repenser l’agriculture

Samedi 17 octobre, plusieurs associations appellent à manifester à Clermont-Ferrand place de Jaude à partir de 14h30. Derrière le slogan « Notre assiette pour demain », elles veulent défendre une alimentation saine, accessible et une agriculture écologique.
 
A Clermont-Ferrand, place de Jaude, un rassemblement est prévu samedi 17 octobre à partir de 14h30, comme dans de nombreuses autres villes en France. La manifestation a pour slogan « Notre assiette pour demain » et se tient au lendemain de la journée mondiale de l’alimentation et à la veille du vote de la prochaine Politique agricole commune (PAC) par le parlement européen. Plusieurs associations et organisations appellent à la mobilisation parmi lesquelles la Confédération paysanne, Attac, Générations Futures, Combat Monsanto, Alternatiba. Greenpeace fait partie des initiateurs du mouvement.

L'enjeu du renouvellement de la PAC

Eléa Bauchet est la coordinatrice du groupe local Greenpeace à Clermont-Ferrand. Elle explique : « Nous voulons sensibiliser le public sur les enjeux du renouvellement de la PAC. Nous souhaitons réellement une transition écologique et sociale. Le changement du modèle agricole et alimentaire passe par une nouvelle PAC. Actuellement, elle finance un élevage et une agriculture industriels. Nous souhaitons qu’elle réponde davantage aux besoins en justice sociale et alimentaire, pour protéger la biodiversité et pour une agriculture moins polluante. Nous voulons offrir à chacun une alimentation plus digne, plus écologique et plus biologique ».

On refuse de manger des pâtes tous les jours

L’UNEF Auvergne fait également partie des soutiens de cette mobilisation clermontoise. Son président, Myke Fustier, souligne : « Les étudiants n’ont pas de quoi se nourrir correctement. On refuse de manger des pâtes tous les jours. Nous avons besoin de manger sainement. Nos revendications s’adressent notamment au CROUS, pour faire en sorte que les kiosques et les restos universitaires privilégient les circuits courts, mais aussi au gouvernement, pour la mise en place d’une plan d’urgence contre la précarité étudiante ». Les organisateurs de ce rassemblement invitent également les citoyens à signer une pétition en ligne. Elle propose une série de 12 mesures pour changer la prochaine PAC et défend une « agriculture écologique, indissociable du progrès social ». Parmi ces propositions, on trouve notamment « la création d’une sécurité sociale de l’alimentation permettant à tous les citoyen·ne·s d’accéder à une alimentation de qualité, diminuant les risques de maladies induites par une alimentation industrielle, ultra-transformée et déséquilibrée et part la dégradation de l’environnement liée à l’agriculture intensive ». A l’issue de la manifestation place de Jaude à Clermont-Ferrand, un café-débat est organisé aux Augustes à partir de 17 heures. Il abordera le thème d’une agriculture paysanne, solidaire et respectueuse de l'environnement.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social agriculture environnement