Clermont-Ferrand : un budget de 277 M€ tourné vers l'écologie, la culture et le social

La ville de Clermont-Ferrand a présenté, ce vendredi 25 juin, le détail des investissements prévus pour les 10 prochaines années. 70 projets tournés essentiellement vers le social, l’écologie et la culture, pour un budget global de 277 millions d’euros.

Olivier Bianchi la maire de la ville de Clermont-Ferrand a présenté son budget avec son équipe municipale
Olivier Bianchi la maire de la ville de Clermont-Ferrand a présenté son budget avec son équipe municipale © O. Martinet / France 3 Auvergne

277 millions pour 70 projets répartis dans tous les quartiers de la ville: le budget prévisionnel d’investissements de la ville de Clermont pour les dix prochaines années se veut ambitieux.

Des projets qui selon le maire, Olivier Bianchi (PS), “participent tous, conformément au programme municipal, aux transitions écologiques, sociales et démocratiques” et qui “contribuent à la solidarité entre toutes les générations, à l’amélioration de nos services au quotidien et à l’embellissement de l’espace public et du cadre de vie”.

Ainsi 53M€ vont être consacrés à la transition écologique, dont 10 M€ pour la végétalisation d’espaces urbains comme la place de Jaude, les cours d’écoles ou encore les espaces sensibles des Côtes.

Piétonnisation du centre-ville

La transition urbaine ne sera pas en reste, avec 41M€ qui vont permettre la réalisation d’aménagements urbains mais aussi le développement des services aux usagers. La moitié de cette somme va notamment financer le projet “Inspire”, vaste plan de réorganisation des transports porté par la Métropole, la piétonnisation du centre-ville et son passage à 30km/h ou encore l’aménagement du quartier Saint-Jean.

Du côté de l’enfance et la petite enfance, ce sont 28M€ qui vont être investis dans les écoles et les crèches. Et pour les sportifs, ce sont 45M€ qui seront consacrés aux équipements et à la pratique amateur et associative.

30M€ pour la culture 

Enfin dernier gros volet ce budget la culture, puisque la ville va s’investir plus que jamais dans sa candidature au titre de Capitale européenne de la culture, avec 30M€ consacrés à la culture et au patrimoine. Parmi les projets emblématiques sont prévus, entre autres, la valorisation de la basilique Notre-Dame-du-Port, la rénovation ou l’extension d’équipements majeurs tels que le Petit Vélo, la coopérative de mai et les locaux du festival international de Court-Métrage.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie culture écologie environnement