Comment investir dans le photovoltaïque dans le Puy-de-Dôme et le nord de la Haute-Loire

Publié le
Écrit par Aurélie Albert
Le site de Miremont, dans le Puy-de-Dôme, est mis en service depuis le mois de décembre. Il doit permettre de produire environ 2 527 MWh/an, ce qui représente de l’électricité pour plus de 1 000 habitants.
Le site de Miremont, dans le Puy-de-Dôme, est mis en service depuis le mois de décembre. Il doit permettre de produire environ 2 527 MWh/an, ce qui représente de l’électricité pour plus de 1 000 habitants. © VALTOM

Si vous investissiez dans les énergies renouvelables locales ? Dans le Puy-de-Dôme et le nord de la Haute-Loire, quatre parcs photovoltaïques doivent être mis en place. Les habitants sont invités à investir dans ce projet qui devrait fournir de l’électricité pour 5 000 foyers.

Bénéficier d’une énergie renouvelable et locale, c’est l’objectif d’un financement participatif mis en place par le VALTOM, la collectivité publique en charge de la valorisation et du traitement des déchets ménagers du Puy-de-Dôme et du nord de la Haute-Loire.
L’objectif de ce financement participatif est de créer quatre centrales photovoltaïques au sol dans le Puy-de-Dôme. « Ces parcs seront situés sur d’anciennes installations de stockage de déchets non-dangereux, explique Laurent Battut, président du VALTOM. On ne peut plus y mettre de moutons ou de vaches, elles ne peuvent plus être transformées en terres agricoles. Elles sont inutilisables pour nourrir les hommes. C’est pour ça qu’elles peuvent aider à la transition énergétique ».

5 000 foyers alimentés en énergies renouvelables locales

Le site de Miremont est mis en service depuis le mois de décembre. Il doit permettre de produire environ 2 527 MWh/an, ce qui représente de l’électricité pour plus de 1 000 habitants. « Il y aura également un parc à Ambert, Culhat, et Puy Long à Clermont-Ferrand », continue le président. La production annuelle est estimée à 23 895 000 kWh d’électricité renouvelable, ce qui représente la consommation électrique de 5 000 foyers.
Le coût total de l’opération est estimé à 17,6 millions d'euros. Un financement participatif a été lancé sur une plateforme. « Nous avons limité les investissements aux habitants du Puy-de-Dôme et du nord de la Haute-Loire, évoque Laurent Battut. C’est pour inciter les habitants à se mobiliser et à s’approprier les énergies renouvelables. C’est un investissement financier ».

La somme totale à atteindre est 200 000 euros, avec un taux d’intérêt brut de 4 %. Chaque "action" est vendue 1 000 euros. Cette participation va contribuer, à elle seule, à la production de plus de 1 357 kWh par an, soit l'équivalent de 31% de la consommation électrique annuelle d’un foyer. Il reste 180 jours pour investir. D’autres projets pourraient être mis en place à l’avenir dans le Puy-de-Dôme et le nord de la Haute-Loire. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.